La semaine dernière, l’un des néonazis les plus influents d’Amérique du Nord fut démasqué : le fameux Zeiger, #2 de Daily Stormer, est un Montréalais du nom de Gabriel Sohier Chaput.

Le site « Daily Stormer » (80 000 visiteurs distincts/mois), existe depuis 2013 et est un important fer de lance du mouvement Alt-right. On parle ici de la frange la plus raciste du mouvement, défendant la création d’un État-ethnique fondé sur le suprémacisme blanc. En plus de ses activités de propagande en ligne, Sohier Chaput aurait mis sur pied un groupe d’une quinzaine de militants à Montréal, qui se rencontraient de temps à autre.

Alors que « Zeiger » est actuellement en fuite, un autre Québécois est en train de vivre ses heures de gloire, en tant qu’influent Youtubeur.

Jean-François Gariépy est un idéologue de l’Alt-right partageant les mêmes idées suprémacistes que Zeiger. Il se révèle d’ailleurs apprécié au Daily Stormer. Mais contrairement à son homologue québécois, il ne cache même pas son identité tant il est fier de ses valeurs. Ancien chercheur post-doctoral à la prestigieuse Université de Duke, Gariépy est convaincu de sa supériorité intellectuelle.

twitter

 

De Sainte-Sophie à Duke

Gariépy est originaire de Sainte-Sophie, dans les Laurentides. Selon sa courte biographie, il se découvre tôt une passion pour la biologie, en observant la reproduction de ses poissons dans un bocal. Il gravit rapidement les échelons académiques et complétera son doctorat à la Faculté de médecine l’Université de Montréal, en Sciences neurologiques.

Il réalise ainsi ses trois cycles universitaires à l’Université de Montréal, 2003 à 2012, incluant un petit stage doctoral à l’Université de l’Illinois (Chicago, 2009). À compter de 2011, il se trouvera un poste de chercheur à l’Institut des sciences du cerveau à Duke. Il vivra des années d’intenses recherches en participant à des dizaines de projets et publications scientifiques, tout en publiant au Huffington Post et en démarrant une chaîne Youtube, Neuro.tv, consacrée à ses intérêts académiques.

 

 

Il développe alors ses talents d’animateur de vlog, et s’intéresse de plus en plus aux questions politiques. Jusqu’en 2014, il se situera plutôt dans le champ gauche, au point de même appuyer une campagne de financement pour le lancement du média Ricochet…

z2a gara appuie Ricochet

En 2015, il claque tout pour se vouer entièrement à son militantisme politique. Il rédigera d’ailleurs une « lettre de démission » du monde académique, qu’il estime vicié. Ironiquement, 8 ans plus tôt, c’est dans la même Université de Duke que Richard Spencer, chef de file néonazi de l’Alt-right, avait abandonné son doctorat pour se livrer à ses activités racistes.

 

Scandales sexuels et Warski Live

Il se radicalise en 2015-2016, s’empêtrant au même moment dans des scandales sexuels. Ses web-biographies en font état, d’autant plus qu’il en parlera par la suite dans ses émissions.

JFMayo

Il y aura par exemple ce sombre épisode où il a tenté de fiancer une jeune femme de 18 ans autiste et ayant un problème de déficience intellectuelle prononcé. Durant le procès qui eut lieu au Texas, le psychiatre « Dr. Mark Thompson a établi que la jeune femme avait la maturité mentale et sociale d’un enfant de 10 ou 11 ans ».

Gariépy se révélera d’ailleurs être un fan de Roosh V, le fameux blogueur détesté pour ses apologies du viol. Le 6 février 2018, Gariépy avait invité le masculiniste à l’émission qu’il co-animera avec Andy Warski :

z5 roosh 6 février 2018

Pire encore, Gariépy admettra en ondes être poursuivi par 7 femmes l’accusant d’agressions sexuelles. Il s’en plaindra avec un humour douteux : « Je dois faire face à plus de fausses accusations cette année que Trump dans sa vie entière! ».

Heureusement pour lui, Andy Warski l’accueillera donc à son émission, Warski Live, qui attirera de 40 000 à 60 000 auditeurs. Ce Warski est un Canadien originaire de la région de Toronto. Adepte de l’Alt-right, il raffole lui aussi de l’antiféminisme, des blagues racistes et des positions anti-LGBTQ+. C’est cette émission qui fera de Gariépy une star anglophone de la droite alternative, même si son accent québécois demeure fortement marqué.

z3c gar44 avec andy warski

 

Trop radical pour Warski

De l’avis de Gariépy, c’est grâce à lui si l’émission Warski Live était passée de 2 000 à 60 000 auditeurs, car il apportait de bons arguments par le biais de son intellect supérieur. Il se présente d’ailleurs comme « biologiste des races », puisqu’il a une formation en biologie. Il souhaite donc répandre la bonne nouvelle d’une séparation des races en des États distincts, ce que Warski l’empêchait de faire trop manifestement.

Une rupture surviendra entre Warski et Gariépy le 25 avril dernier, suite à une entrevue avec Christopher Cantwell, que le Québécois semble admirer sans borne. Cantwell est célèbre pour avoir été une figure de proue de la grande manifestation suprémaciste de Charlottesville, « Unite the Right », en août 2017.

z6b Cantwell
L’invincible Cantwell à Charlottesville

Il faut dire que dès que la police lui avait mis la main au collet il s’est mis à pleurer en disant qu’il était terrifié:

z5 Cantwell1

Lors de l’émission controversée à Warsky Live, Cantwell soutenait par exemple que « si les Noirs causent problème, c’est à cause des Juifs qui nous convainquent de vivre dans un État multiculturel ». D’après Gariépy, il s’agirait d’un raisonnement tout à fait juste, il reproche à Warsky d’avoir diffamé son idole en le traitant de raciste.

Il faut dire que ces performances « live » s’avèrent très lucratives, on peut compter plusieurs centaines$ en dons, par heure. Andy Warski aurait refusé au moins 3-4 invités proposés par Gariépy au cours des derniers mois, afin de ne pas voir son émission trop déraper vers l’extrême-droite. Le Québécois s’en plaint amèrement : « Warski a décidé de s’en aller avec l’Alt-right, mais quand on fait ça, faut s’attendre à être rejeté par la gauche! ».

the public space

Nouvelle émission décomplexée : « The Public Space »

Depuis le 25 avril, Jean-François Gariépy anime désormais seul un show radicalement décomplexé, invitant les pires ténors du suprémacisme blanc, tels Richard Spencer, Nick Fuentes, l’antisémite Luke Ford, la pro-génocidaire Emily Youcis – elle plaide pour la disparition des « Africains » – et Mike Enoch.

z7a show de gariepy

Richard Spencer se passe de présentation, il est possiblement le néonazi le plus connu en Amérique, étant lui aussi un leader de l’Alt-right et de Charlottesville :

z7a spencer-tease_cb82oq

Quant à Mike Enoch, il s’agit du fondateur des blogues néonazis et podcasts The Right Stuff et Daily Shoah. Gariépy avait déjà participé à ce vlog le 18 avril et il a rendu la pareille à M. Enoch le 1er mai et 3 mai.

z7b show de gariepy2 Mike Enoch

 

Cette nouvelle émission, The Public Space, au contenu ultra-violent et radicalement raciste attire de 30 000 à 50 000 visionnements. Même si Gariépy vient tout juste de quitter Warsky Live, le succès fut instantané.

En conclusion, Gariépy s’est radicalisé à l’excès, il est vraiment tombé aux bas-fonds du néonazisme décomplexé. Son émission n’est-elle pas une sorte de Daily Stormer sous forme d’entrevues, à visière levée?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s