Tableau des principaux gourous complotistes du Québec

Dans ce billet, je souhaite présenter de manière concise qui sont les leaders du mouvement anti-masques au Québec.

Nous verrons qu’une bonne part de l’extrême-droite xénophobe s’est aujourd’hui recyclée dans la lutte contre le « confinement », lui permettant ainsi de rejoindre un plus large public et grossir son influence.

Ces gens fantasmaient déjà de renverser le pouvoir pour instaurer une sorte de régime fascisant inspiré de Trump. La pandémie leur a permis de toujours viser cet objectif, mais en instrumentalisant une nouvelle « cause ».

Stéphane Blais et son parti « Citoyens au pouvoir »

Le gourou Stéphane Blais occupe une place centrale sur l’échiquier conspirationniste en ce qu’il porte deux chapeaux à la fois : celui de président de la Fondation qui défie le gouvernement du Québec, et celui de chef d’un parti politique provincial.

Dans les médias, on néglige de souligner à quel point le rôle de Stéphane Blais comme chef de « Citoyens au pouvoir » (CAP) a été capital : son bras droit à CAP est Daniel Pilon, des militants et ex candidats sont Mario Roy, Alexis Cossette-Trudel, Jean-François Dubois, Daniel St-Hilaire, Ken Pereira, André Pitre… bref beaucoup des leaders actuels du mouvement anti-masques.

Dubois, ex de La Meute, est le « conseiller juridique » de la Fondation Blais
Daniel Pilon est un pilier de CAP, de Blais et du mouvement conspirationniste (près de 50 000 followers sur Facebook)
St-Hilaire, co-président de la Fondation

Blais utilise ce réseau de contacts pour assurer sa mainmise sur la « Fondation » qui a récolté 500 000$ de dons dès le premier mois, afin de poursuivre en justice les mesures sanitaires (les complotistes croient que les recommandations de la Santé publique participent à un vaste complot pour mettre sur pied un régime totalitaire…).

Pour situer Stéphane Blais, il s’est tout d’abord fait connaître lors d’une course à la mairie de Lévis en 2013, pour laquelle il n’avait pas acquitté sa dette électorale. Sa carrière politique municipale avait ainsi été interrompue.

L’homme d’affaires – comptable agréé spécialisé en fusions & acquisitions – s’est rapproché de l’extrême-droite à l’été 2017, en participant à un congrès du Mouvement républicain du Québec, lié au groupe La Meute : on peut le voir ici faire un discours dans une écurie de St-Lazare (ils fuyaient les antifascistes de Montréal), suivi du chef de La Meute Sylvain « Maikan » Brouillette :

Stu Pitt et Cormier-Denis au centre

C’est durant ce colloque que Blais a fait la connaissance de représentants de Citoyens au pouvoir, parti qui était dirigé par trois sympathisants de La Meute : Bernard « Rambo » Gauthier, Yvon Simard et Mario Roy (pour un portrait détaillé, voir ici).

Peu après, Rambo a quitté et c’est Stéphane Blais lui-même qui a pris les rênes du parti. Et bien que cette formation politique reçoive peu de votes, Blais a pu se bâtir une garde rapprochée (les Daniel Pilon, St-Hilaire, Cossette-Trudel, J-F Dubois, etc.).

Notons que pendant la pandémie, Stéphane Blais semble se payer un salaire supplémentaire grâce au parti :

Qui plus est, ce même parti récoltait directement des « dons » qui devaient aller à la Fondation, comme l’a révélé l’ex co-administratrice Caroline Mailloux :

Stéphane Blais continue-t-il de percevoir des contributions en argent à travers CAP? On sait que CAP prend aussi des décisions qui seront ensuite « imposées » à la Fondation, selon Caroline Mailloux

D’après le chercheur Martin Geoffroy, le logo de la Fondation rappellerait celui des « Bérêts blancs »

Stéphane Blais et la « Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple »

Au début de mai, Stéphane Blais a rassemblé un collectif de complotistes anti-confinement pour poursuivre le gouvernement Legault.

Dès le 21 mai, une émission en primeur au studio d’André Pitre démarre une campagne de fonds qui récoltera des centaines de milliers de dollards$. Des figures connues comme Alexis Cossette-Trudel et Lucie Laurier confèrent une certaine « crédibilité » au mouvement.

Blais se faisait couper les cheveux pendant le confinement, sous le regard jaloux de Cossette-Trudel
Lucie Laurier et Daniel Pilon, qui expliquait que Bill Gates s’était pratiqué avec les virus sur Microsoft

Deux semaines plus tard, l’entreprise atteint son pic de popularité lorsque Me Guy Bertrand annonce qu’il représentera la Fondation dans la poursuite contre le gouvernement :

Me Guy Bertrand à gauche, qui quittera avec fracas quelques jours plus tard

Toutes les personnes sur les photos ci-dessus, sauf Blais, ont quitté le navire de la Fondation, confirmant que Stéphane Blais est le seul et unique maître à bord.

Au poste de vice-présidents, il a nommé son pote Daniel St-Hilaire et une certaine Mel Goyer. St-Hilaire, qui se présentait pour CAP en 2018, flirte avec l’extrême-droite:

On le voit ici faire la poignée de main Storm Alliance, avec le gourou haineux Dave Treggett, fondateur du groupe

Quant à Mel Goyer, sa fonction principale est de gérer leur page Facebook, qui idolâtre la théorie d’extrême-droite « Q-Anon » :

« wwg1wga » est le slogan de Q-Anon: “WHERE WE GO ONE WE GO ALL.”

Alexis Cossette-Trudel, grand pontife de Q-Anon

Comme on l’a vu, Cossette-Trudel était déjà un proche de Stéphane Blais via le parti Citoyens au pouvoir.

Entre-temps, la chaîne YouTube de cet adepte de Q-Anon – Radio-Québec – dépasse les 100 000 abonnés.es. Il y a un véritable culte phénoménal autour de cet illuminé, qui plaide que le monde est gouverné par une élite pédophile pratiquant des rituels sataniques et cannibales :

Sur des pare-chocs
Sur des poteaux en ville, un peu partout au Québec…

Loin d’être un simple weirdo dans son coin, Cossette-Trudel co-organise des manifestations attirant des centaines de marcheurs, et est un habile orateur :

Cossette-Trudel, Charland et Pilon

Devant le quartier général de la SQ, il a notamment déclaré : « C’est une fraude statistique » (les morts de la Covid n’existeraient pas), Arruda « efface les traces l’ostie! », « Ils mentent pour contrôler la population, des salopards ou bien crapules, assassins aussi », « on ne le dira pas en public, on sait c’est quoi, c’est à la police de faire ce travail-là » (c’est-à-dire les renverser en tant que traîtres et criminels).

Cossette-Trudel et l’un de ses bodyguards

Toujours en hurlant au micro, Cossette-Trudel ajoute : « Ils nous ont incarcéré pendant 2 mois, pendant qu’ils faisaient le ménage dans les CHSLD », « les gouvernements sont drogués au pouvoir », « pour nous faire passer dans un système politique totalitaire, un coup d’État », « Y a-t-il encore des hommes d’honneur dans la police ?? ».

(Pour un portrait plus complet de ce gourou, cliquez ici)

Notons que l’autre grand prêtre de Q-Anon dans la francophonie, « Dan Ad Lumen », est également un Québécois: Daniel Latulippe. Il est le principal administrateur de « 17FR » (anciennement nommé « Q ANON Français »), qui compte près de 30 000 abonnés.es :

Stu Pitt et Ken Pereira : Qltistes dissidents

André Pitre (alias Stu Pitt), a prêté son propre studio et a participé au lancement de la Fondation. Il fut militant de La Meute pendant un certain temps.

Pitre et Ken Pereira sont eux aussi des adeptes de Q-Anon, quoique Ken Pereira semble penser que même « Q » fait partie du complot, ce qui l’a amené à s’opposer vivement au gourou Cossette-Trudel. Pereira – complotiste notoire qui croit que les nazis étaient aidés par les extra-terrestres sur la Lune – est désormais honni par Cossette-Trudel :

Pereira, ex témoin de la commission Charbonneau, est devenu un étroit collaborateur de Stu Pitt
Cossette-Trudel est actuellement en guerre contre le tandem Pitre-Pereira

L’Artiss Charland, Mario Roy et les ex meutons

Un autre important leader qui électrise les foules et co-organise les manifs, est Steeve « L’Artiss » Charland.

Il a parti la mode des drapeaux à l’envers

Il est pourtant important de rappeler qu’il s’agit de l’ex numéro 2 de La Meute, un groupe haineux. On peut le voir ici qui simulait d’égorger le chef Sylvain « Maikan » Brouillette, car plusieurs le soupçonnaient de vouloir prendre sa place :

Il était dans RC La Meute

Charland était par exemple derrière l’opération de vandalisme des bureaux électoraux aux dernières élections provinciales, nommée « Opération pattes de loup » :

C’est lui, agenouillé, en train de vandaliser des bureaux de comté

L’Artiss Charland, sa conjointe Karol « La Louve » Tardif, et ses bodyguards William Johnson et Tonio Sergerie, sont tous d’anciens militants de La Meute maintenant fortement impliqués dans le mouvement anti-masques :

Karol La Louve à côté de Charland, Johnson et Sergerie en bas, avec cercles rouges, Daniel Pilon en haut, avec lunettes fumées

Un autre leader influent, Mario Roy, qui veut fonder une nouvelle « Union nationale » et faire arrêter Legault et Arruda, porte toujours fièrement ses habits de Storm Alliance (groupe haineux) :

Ici il a déposé des documents au QG de la SQ pour faire emprisonner Legault et Arruda

Les complotistes d’ « Appel à la liberté » et de « ThéoVox »

D’autres adeptes de Q-Anon occupent le devant de la scène, tel Frédéric Pitre, administrateur du groupe « Appel à la liberté ». Ce groupe Facebook compte 9000 membres, et forme ainsi un bon bassin de militants.es :

Frédéric Pitre à gauche, co-organisateur de la manif devant le QG de la SQ

« Appel à la liberté » portait au départ le nom de « Manif anti-confinement », et avait été cofondé par Jean-Marc « Rétro » Lacombe et Frédéric Pitre.

Rétro Lacombe est un ex du groupe d’extrême-droite Storm Alliance. Il est maintenant un fier à bras des Gardiens du Québec (force de sécurité de la « Vague Bleue ») :

Charland et Lacombe
Gardiens du Québec, groupe identitaire

Quant à Frédéric Pitre, c’est un disciple de Q-Anon, ces complotistes qui croient que le monde est gouverné par une élite pédo-sataniste (excepté Trump, ce valeureux chevalier de la droiture morale).

Au plan de la propagande, le comédien et ex « éco-terroriste » Joël Hamel-Hogue a produit un documentaire pour le compte d’Appel à la liberté. Plus de 10 000 personnes ont partagé la bande-annonce :

Joël Hamel-Hogue co-organise des événements et prend la parole:

Au Verger Blanchard près de Wickham, il était aussi co-organisateur au QG de la SQ

Soulignons également l’infiltration d’une plateforme chrétienne intégriste du nom de ThéoVox :

Leur meneur est Jean-François Denis, un autre illuminé anti-progressiste qui panique en raison de la diversité sexuelle. Leur peur du changement les amène également à rejeter le port du masque, tout en s’introduisant dans les manifs ou en faisant des entrevues studio pour recruter des complotistes :

Le pire c’est que même les militants qui étaient prêts à mourir pour la « laïcité », comme Steeve Charland, sont maintenant chummies avec ThéoVox:

Karol La Louve et Charland

Conclusion : Le tableau présenté n’est pas exhaustif, mais peut être utile pour situer les différents.es acteurs et actrices à travers la fachosphère.

Comme on peut le constater, la plupart de ces personnages grouillaient déjà dans l’extrême-droite avant la pandémie. Se sont ajoutés à cela de nouveaux sectateurs de Q-Anon qui rêvent d’un renversement de pouvoir à Ottawa et à Québec, afin de favoriser l’émergence d’un populiste fascisant à la Donald Trump…

Désinformation de la droite conspirationniste pour gonfler les chiffres de leur manif

Samedi dernier, j’ai croisé plusieurs personnes avec des casquettes « Trump 2020 » et des t-shirts « Q-Anon » au centre-ville de Montréal. Je me doutais bien qu’il devait y avoir une manif des complotistes anti-masques…

J’ai suivi ces gens pour ensuite apercevoir Steeve « L’Artiss » Charland (ex numéro 2 de La Meute) qui était accompagné de Karol La Louve et de ses bodyguards William Johnson et Tonio Sergerie (tous des ex-Meutons). Notez que pendant son discours, Charland arborait son drapeau volontairement à l’envers:



Il y avait aussi Stéphane Blais, Stu Pitt, Alexis Cossette-Trudel, Ken Pereira, bref, la crème des complotistes pro-Trump…

Une fois sur Facebook, la première chose que j’ai vu apparaître est une vidéo Youtube clamant qu’ils étaient 100 000 manifestants.es (?). Pourtant TVA Nouvelles évoquaient plus raisonnablement : « des centaines de manifestants »…

L’Artiss Charland, l’un des leaders de ce mouvement, a ensuite partagé une image de Berlin sur son mur : « Montréal aujourd’hui ! Si tu veux de vraix infos, viens nous parler ! ».

Bah oui, de « vraies infos » alors qu’il n’y a aucun drapeau du Québec parmi les manifestants.es et que les bannières sont en allemand… L’Admiralspalast est un théâtre de Berlin :

Il y a aussi ce photoshop ci-dessous, qui a été dénoncé par le citoyen Alain Lambert (qui serait président de comté pour la CAQ): sur la photo originale, on peut observer environ un millier de personnes:

Mais pour magnifier la manif, on a dupliqué des manifestants.es à l’avant pour les rajouter à l’arrière, pour donner l’impression que la manif se poursuivait à l’infini…

En conclusion, il n’y avait pas 100 000 personnes à cette manif, mais quelques centaines, ou quelques milliers, mais sans plus. Si les complotistes rejettent les médias traditionnels, c’est pour mieux s’inventer des vérités « alternatives » qui se plient à leurs fantasmes.

Une chance que les complotistes nous donnent les « vraies infos »: « Faites vos recherches » comme ils disent…

Fabrice Descurninges, un complotiste qui a diffusé l’adresse d’Horacio Arruda

Horacio Arruda a porté plainte contre l’entrepreneur Fabrice Descurninges, pour avoir diffusé son adresse personnelle.


Qui est-il?

M. Descurninges est un conspirationniste pro-Trump adepte de « Q-Anon », très actif sur les réseaux sociaux. Il se présente comme un résident de Montréal et directeur de Palma Rénovation, Voici sa présentation Facebook et LinkedIn :


Dans des dizaines de publications, Descurninges affirme que « Q » s’en vient, puis que le Canada sera bientôt sauvé par le « trumpisme », car le président américain lutterait contre la « Cabale » et délivrera bientôt le monde entier dont le Canada.

Dans sa vision manichéenne, Arruda serait un membre satanique de cette « cabale », installant des tours cellulaires 5G en cachette et préparant une terrifiante campagne de vaccination :

Menaces à peine voilée contre Arruda

Le 27 juillet à 13h, Descurninges a divulgué publiquement l’adresse du directeur de la Santé publique, accompagnée de menaces à peine voilées : « Si certains se sentent de bonnes dispositions pour le remercier »…

(Notez qu’il y a eu au moins 85 partages)

Les commentaires sous le statut de Descurninges abondaient dans le même sens : on menace de lui rendre visite ou manifester devant chez lui :

(Notez qu’une dame a vérifié que c’est la bonne adresse)

Un certain Roger Brisebois propose d’aller lui remettre « un petit cadeau d’appréciation », tandis que Marck Lelou suggère de rassembler des milliers de « nationalistes déchaînés » et de « cogner dans ses vitres ». Son ami Martin Knowles ajoute « Serbian style !! » (là où il y a eu des protestations violentes) :

Qui sont ces gens qui ont partagé les menaces?

Tout d’abord, remarquons qu’un individu arrêté cette semaine, Guillaume Lagacé, avait partagé la publication :

Ce résident de Saint-Placide (dans les Laurentides), avait écrit à deux reprises qu’il souhaite « pendre » la journaliste Kariane Bourassa :

(La pendaison par les pieds est une technique de torture par mort lente)

Dans la première version de son statut, il menaçait de la « pendre », tout simplement :

Lagacé s’inscrit dans la même mouvance complotiste pro-Trump qui rêve de pendre les élus.es progressistes :

« Marck Lelou »

Un autre complotiste violent est Marck Lelou. C’est lui qui proposait de « cogner dans les vitres » du domicile d’Arruda. Voici son commentaire complet :



Marck Lelou est en fait Sylvain Marcoux, un néonazi bien connu. Il utilise le nom Marc Leloup, sous différentes orthographies :

(White Lives Matter)

Sylvain Marcoux a déjà été un candidat indépendant aux élections provinciales de 2018, en Mauricie :

C’est aussi un admirateur d’Adrien Arcand :

Conclusion

Les complotistes adoptent une tangente de plus en plus agressive, menaçant journalistes et élus.es pour des raisons pourtant farfelues qui porteraient à rire… si ce n’étaient pas des menaces de mort. Ce mouvement pro-Trump, inspiré de l’extrême-droite américaine, est franchement toxique.

Portrait d’Alexis Cossette-Trudel, qui accuse Trudeau de « pédo-satanisme »

Alexis Cossette-Trudel est l’homme derrière « Radio-Québec », un web-média qui s’avère un incontournable dans la complosphère internationale. Son auditoire est largement européen, comme l’a noté un article de La Presse :

z1b

En ce temps de pandémie, beaucoup de gens cherchent des explications au confinement inhabituel que nous devons vivre, propulsant Cossette-Trudel au statut de superstar : sa chaîne Youtube dépasse les 58 000 abonnés.es, alors que l’une de ses vidéos – qui soutient que le coronavirus serait une « fraude » – approche le demi-million de visionnements :

z1c

z1d

Des vedettes populaires comme Lucie Laurier – ex conjointe de Pierre Karl Péladeau – l’appuient formellement et le comparent à Erin Brockovich :

lucie laurier2

lucie laurier1

Le vlogueur n’est toutefois pas qu’un simple complotiste inoffensif : son narratif se révèle être une porte d’entrée vers l’extrême-droite, là où Trump représenterait le Bien absolu, tandis que les progressistes seraient des ennemis immondes, des « satanistes ».

En outre, M. Cossette-Trudel se livre à des séances de diffamation en règle qui n’ont pas leur place sur aucune plateforme. Ici il accuse par exemple Justin Trudeau de pédophilie, montrant une image de lui avec une fillette. Il tague des influenceurs comme Lise Ravary et Richard Martineau en espérant qu’ils relaient ses délires :

z1e images tendancieuses

 

Biographie

Alexis Cossette-Trudel est né à Cuba en 1972, pendant que sa famille y était en exil. Il est le fils des célèbres felquistes Jacques Cossette-Trudel et Louise Lanctôt. Ils avaient participé à l’enlèvement de James Richard Cross en octobre 1970. Ses parents ont ensuite vécu en France quelques années et sont revenus au Québec en 1978.

Le hasard fait ainsi qu’il est le petit-fils de Gérard Lanctôt, successeur du nazi canadien Adrien Arcand, en tant que dirigeant du Parti de l’unité nationale: « Adrien Arcand communique avec des têtes de ponts de l’antisémitisme, une propagande qu’il poursuit jusqu’à son décès en 1967. Son adjoint, Gérard Lanctôt, prendra la relève du mouvement politique jusqu’à sa propre mort en 2003. Le Parti de l’Unité Nationale du Canada figurait toujours au registre des entreprises actives en 2012 » (Wikipédia).

Le jeune Alexis a vécu quelques ratés académiques, il abandonne l’école au secondaire et n’ira jamais au cégep. Très « geek », il se plongera dans l’univers des jeux de table et créera le jeu Stratageme, qui connaîtra un certain succès.

Après une initiation au bouddhisme, il militera au sein du Parti québécois, s’élevant jusqu’au rang de président de l’aile jeunesse en 2000, mais il quittera après quelques mois seulement. Sa militance s’avère un autre échec, il annoncera même qu’il compte voter ADQ – alors dirigé par Mario Dumont – dans Le Devoir.

z2 jeunes péquistes0

Suite à ces revers, il s’éloigne de la politique pour se consacrer à sa maîtrise et son doctorat en science des religions (2011), à l’UQÀM. Docteur Cossette-Trudel résidera d’ailleurs toujours à Montréal et fait toutes ses études universitaires à l’UQÀM, jusqu’en 2019. Éternel étudiant, sa deuxième thèse de doctorat – cette fois-ci en sémiotique – est suspendue en raison de son manque de rigueur méthodologique.

Vers 2012, il a bifurqué vers l’extrême-droite en s’intéressant progressivement à Marine Le Pen. Puis lors de la campagne de Donald Trump, il sautera à pieds joints dans la théorie du complot de « QAnon ». En résumé sur Wikipédia :

z2b

Cossette-Trudel devient une référence auprès de l’extrême-droite québécoise en participant aux web-émissions d’André Pitre (alias Stu Pitt), une sorte d’Alex Jones du Québec :

z2c pitt cossette qanon
(On peut voir que la plupart de leurs débats tournaient autour de la défense de QAnon)

À cette époque, Stu Pitt était membre de La Meute et a fait une tournée provinciale avec eux :

z2cc
(Stu Pitt était conférencier et propagandiste de La Meute, ces derniers le « protégeaient ». Sur cette image ils étaient rendus à Rimouski)

Cossette-Trudel a eu pour collègue, au « Stu-Dio », l’inénarrable Ken Pereira, avec qui il animera diverses émissions complotistes :

z2d

Il y a eu rupture à l’occasion des élections américaines de mi-mandat, en 2018. Cossette-Trudel était tellement déçu des contre-performances du parti de Donald Trump, qu’il a quitté le studio en plein milieu de l’émission ; il s’est levé abruptement en soupirant : « J’m’en va aux toilettes ». Cossette-Trudel a saisi sa veste et jamais il n’est revenu.

z2dd

En fait, il n’était pas parti aux toilettes, il a plutôt lancé « Radio-Québec » en septembre 2018, en faisant cavalier seul. Au début il était dans l’ombre de Stu Pitt, mais il a fini par surclasser ce dernier en termes d’auditoire.

Notons que Cossette-Trudel se prend vraiment au sérieux en tant que « journaliste ». Il ira par exemple couvrir des manifestation d’extrême-droite en s’habillant en jaune. Ici on peut le voir à Trois-Rivières, lors de la « Vague bleue », en train d’interviewer son ami et collègue qui arbore un t-shirt « QAnon » :

z2f radio québec vague bleue3c qanon

Au plan politique, Cossette-Trudel s’est présenté pour Citoyens au pouvoir, le fameux parti de Bernard « Rambo » Gauthier qui comptait plusieurs militants.es de La Meute:

z2g cossette-trudel citoyens au pouvoir

Il a également participé à une levée de fonds du parti d’extrême-droite Union Patriote, de Donald Proulx, qui a été rebaptisé « Parti Patriote » (groupe inspiré de Marine Le Pen) :

z2gg levée de fonds union patriote

 

Accusations de pédophilie contre Justin Trudeau

L’animateur de Radio-Québec doit son immense popularité grandissante à ses théories négationnistes au sujet de la COVID-19. Un exemple :

z3 cossette-trudel corona

Mais la vraie trame narrative qui sous-tend chacune de ses analyses est la croyance selon laquelle l’élite mondiale serait à la tête de réseaux pédophiles, en plus de pratiquer des rituels sataniques. En conséquence, toute manifestation progressiste, par exemple les défilés de la fierté LGBTQ+, seraient des tentatives d’« inversion des valeurs », telles que voulues par Satan.

Du 16 au 18 avril, Cossette-Trudel a utilisé ses tribunes de toutes ses forces pour associer le premier ministre Trudeau à un complot pédophile. Extraits de sa vidéo :

« Il ne s’en tirera pas comme ça le salopard de Justin Trudeau, car on a des informations, Justin Trudeau, la fondation de son père, avait le même logo qui existait dans les fichiers du FBI, qui est un symbole de PÉDOPHILIE ! Tout le monde autour de Trudeau baigne dans la pédophilie » (tout le monde?).

Le logo en question :

z3b

« C’est comme la famille royale britannique, ils sont tous pédophiles, mais personne se fait arrêter (…) on ferme les enquêtes pour raison de sécurité nationale ».

Cossette-Trudel ajoute ensuite que Trudeau avait conclu une entente hors cour avec une jeune élève qui l’accusait de pédophilie. Pour appuyer ses dires, Cossette-Trudel invoque un article de la revue d’extrême-droite The Buffalo Chronicle. « Elle n’avait pas 17 ans, elle était beaucoup beaucoup plus jeune (les photos de Cossette-Trudel montrent Trudeau dans une garderie). Elle l’accusait de pédophilie, de l’avoir violée (…). C’est pas sorti au Canada. Trudeau a payé 2.2 millions$ pour faire taire cette jeune fille » :

z3c

Remarquons que l’article invoqué par Cossette-Trudel a été rédigé par un jeune journaliste-mercenaire, Matthew Ricchiazzi, qui se fait payer par des clients pour écrire des articles biaisés (voir par exemple cette mise en garde du Journal de Montréal).

Dans la même vidéo, l’animateur surenchérit par des insinuations de meurtres :

« Mais ce n’est pas que ça. Le couple Sherman, un des principaux financiers de Justin Trudeau ». « Il y avait eu une enquête sur la campagne de Justin Trudeau. Les Sherman ont été assassinés, avec des fils électriques autour de la gorge. Ils étaient actionnaires de la principale compagnie qui produit de la CHLOROQUINE au Canada! Apotex ! » (comme si on voulait nous empêcher de nous soigner de la COVID-19, en 2017, trois ans avant le virus…).

z3d

 

L’implication de Lucifer

Le thème récurrent des vidéos de Cossette-Trudel est le pédo-satanisme. Si bien que lorsqu’il a été invité aux Francs-tireurs par Martineau, il n’a pu s’empêcher de déclarer : « Trump vient faire le ménage, pas juste ça mais tous les réseaux de trafic de personnes, l’arrestation de Jeffrey Epstein et des réseaux pédo-criminels, c’est ça le sens réel de la présidence de Donald Trump ».

z4 martineau best

 

Dans une vidéo intitulée « Lucifer dans la culture populaire », le complotiste explique quel rôle joue le diable dans cette histoire (vers la 23e minute) :

« Plusieurs personnes au sein du gouvernement (américain) vénèrent Satan, c’est en train de venir public, c’est ce qu’on appelle The Great Awakening ». C’est le deep state, la CIA, qui contrôlent les élus avec de la merde », « Il y a un hexagone parfait au nord de la planète Saturne, c’est la seule planète qui dans sa semaine est à sa place, 6e jour, Saturday. Un hexagone c’est un cube, comme dans la franc-maçonnerie. 6-6-6 : 6 pointes, 6 triangles. On voit ça dans le mouvement LGBT et les bisexuels. »…

z4b hexagone
L’hexagone sur le top de Saturne

Plus loin : « Responsable des publications de l’ONU ? Lucifer publishing company, devenu Lucis Trust. Ces gens-là sont partout. Les mondialistes révèlent leur end game ».

Autrement dit, Cossette-Trudel croit que (1) L’élite mondiale voue un culte à Lucifer (2) Ça inclut Washington autant que l’ONU (3) Le satanisme est synonyme de pédophilie (4) les mouvements LGBTQ+ sont des expressions de ce satanisme (vers la 20e minute):

 «Il y a eu des drag-queens dans les Centres pour la Petite enfance (CPE) : ils ont l’air de monstres, on essaie de détruire la psychologie de l’enfant », « en plus des sacrifices d’enfants, il y a le sacrifice de l’enfance, chez les élites », « ces gens-là détruisent l’humanité », « ça fait partie de l’inversion des valeurs, du satanisme ».

On voit bien que le conspirationnisme de Cossette-Trudel se révèle un mépris, une haine des progressistes, qu’on « diabolise » au sens propre. Pour enfin octroyer le plus beau rôle à Trump qui s’apprête à « nettoyer le marécage » et renverser l’« État profond ».

Ses partisans le voient lui-même comme l’extension de Trump:z qanon

 

Rage contre Fardoche:

Quand la nouvelle mouture de Passe-Partout a été lancée, la Fédération des Québécois de souche (groupe néonazi) et Cossette-Trudel se sont indignés que le personnage de Fardoche puisse être joué par un Noir. Cossette-Trudel en appel presque à la guerre civile :

« Fardoche, c’est le rapport au passé, dans l’imaginaire collectif. », « c’est le seul rôle qui ne devait pas être attribué à une minorité ! » « Passe-Montagne on s’en câlisse, c’est un personnage fictif ». « Ils ont été dégueulasses ! (…) Ils ont vomi sur le peuple, on maudit le terroir », « Si tu joues avec le peuple, le peuple va réagir ! » (5m50) : « Discrimination systémique, des quotas : Moi je ne suis presque plus employable, un homme blanc qui approche la cinquantaine, parce qu’il faut faire de la place à la diversité comme on dit ».

z4c

 

Conclusion

« Radio-Québec » atteint désormais les niveaux d’audimat de vrais médias, mais en véhiculant des fausses nouvelles, en diffamant la réputation de gens par des accusations de pédophilie et en poussant ses fans dans les bras de théories haineuses envers les minorités.

Cossette-Trudel, le gourou, a dépassé les bornes.

Pierre Laquerre : trop radical pour La Meute

Cette semaine, M. Pierre Laquerre a comparu au palais de justice de Trois-Rivières, pour des propos tenus le 23 octobre 2019 :

Z1

z1b

Toutefois le procès tiendra-t-il compte des autres commentaires violents qu’il tient sur les réseaux sociaux. Et du fait qu’il milite au sein des principaux groupes d’extrême-droite du Québec?

Il a fait partie de La Meute et de Storm Alliance durant des années, appelant à des « soulèvements » populaires pour renverser les gouvernements par la force…

Militant de La Meute à Trois-Rivières

Le 20 juin 2019, selon le Nouvelliste: « La présence de tracts à caractère islamophobe, posés sur des murs et des poteaux tout au long du trajet de la marche, est venue rappeler que l’accueil des étrangers pose des défis de toutes sortes ».

Les feuilles transmettaient ce message paniqué : « Communique avec ton député. Protégeons nos enfants, demain il sera trop tard », « Les richesses que l’islam nous apporte : pédophilie, esclavage, mutilations (…) ».

Lors de la manifestation pro-réfugiés, un homme identifié en Meute attendait au parc et observait la manif. Il s’est fait dire de partir. C’était nul autre que Pierre Laquerre :

z12

 

Appels à « éliminer » des musulmans

En plus de sans cesse vouloir associer les musulmans à la pédophilie, M. Laquerre semble croire que l’extermination des musulmans serait la solution pour « protéger » les nouvelles générations québécoises :

z2 amalgames pd
(Ici c’est un modérateur de La Meute qui a supprimé un commentaire de Laquerre)

z2 invasion

Dans son désir de préserver la pureté des jeunes, il souhaite « éliminer »:

z2a

z2ab
(le statut Facebook de Laquerre est toujours disponible ici)

Dans la même veine:

z2b eliminer envahissse

Puis il veut « éliminer » les imams:

z2c islamiste

z2c jeliminer2

z3 GJ
Laquerre est aujourd’hui bien proche des « Gilets jaunes du Québec »

 

Trop radical pour La Meute

Dans le groupe secret de la principale formation d’extrême-droite de la province, M. Laquerre s’est montré très actif entre 2017 et 2019 (en particulier dans le « Clan 4 »). On l’appelait notamment « mon frère loup » :

z3a laquerre La Meute2

z3a laquerre La Meute3

L’homme de 70 ans ne voulait pas attendre les prochaines élections, il appelait souvent à révoltes, des « soulèvements », pour renverser tout de suite le gouvernement libéral :

z3b soulevem

L’équipe de modérateurs de La Meute sera excédée par sa radicalité, au point de lui demander de baisser le ton, au risque d’être exclu du groupe : « je vais vous demander de cesser de propager cette idée de révolte sans arrêt et sur tous les posts ».

z3c laquerre La Meute0

z3cc laquerre La Meute0b

On comprend donc que même au sein du groupe anti-islam La Meute, M. Laquerre se comportait en agent de radicalisation…

 

Membre de la Storm Alliance

Pas plus tard que la semaine dernière, l’activiste aguerri conviait la Storm Alliance à se joindre à sa propre manif devant de soutien le palais de justice de Trois-Rivières :

z4 il appelle storm

Seuls des Gilets se pointeront finalement:

z6

Storm Alliance est un groupe plus radical que La Meute, issu d’une scission des Soldiers of Odin. Laquerre expliquera faire partie des deux groupes, pour l’union des forces xénophobes :

z4a membre0

z4a membre1

z4a membre1b

Il est toujours membre de S.A. (depuis environ 2 ans), mais a probablement été viré de La Meute entre-temps :

z5 membre666

z5a poings

Laquerre caresse ainsi le fantasme d’unir tous les racistes:

z5b union1

 

Conclusion

On ne peut réduire le cas de M. Pierre Laquerre à des propos qu’il aurait tenus le 23 octobre 2019 : c’est ridicule.

Il milite quotidiennement, depuis des années, en plein cœur de l’extrême-droite québécoise, s’avérant même trop extrémiste pour les standards de La Meute…

Portrait de Daniel Boucher, harceleur identitaire

À la fin janvier 2020, la chroniqueuse Sophie Durocher a accusé le co-animateur de « Tout le monde en parle », Dany Turcotte, de ne pas avoir condamné un imam de Longueuil.

z1d - Copie

Selon la logique de Durocher : Turcotte est homosexuel, donc il devait se tenir debout contre les imams homophobes.

Le célèbre humoriste avait répondu avec aplomb, via l’une des supporters de Durocher : ce n’était pas l’imam qui se trouvait à « Tout le monde en parle », mais des policiers qui venaient présenter un programme d’intégration.  Pourquoi cette hystérie collective?

z1b imam

Recevant des dizaines de commentaires islamophobes – et même homophobes (!) – le « fou du roi » s’est impatienté et a accusé Sophie Durocher de lancer sa « meute » contre lui :

z1a meute

 

Propos homophobes

Comble de l’ironie, c’est Dany Turcotte qui s’est retrouvé être la cible de propos homophobes, parce que supposément il refuserait de condamner un imam :

z1 sonia2

z2

Harcèlement homophobe? Il y a par exemple ce Daniel Boucher, qui lui recommande un « pot de vaseline » et le traite de « tapette », etc. :

z2e

z2ef

z2eg

z2f

z2g

z2z

 

Qui est Daniel Boucher?

Sophie Durocher a en effet un beau lectorat. C’est bien en réaction à son Tweet qu’il avait amorcé son harcèlement visant Turcotte :z1d

Sur Twitter, il se présente comme « Mordu de politique » et « contestataire ». C’est plutôt un militant d’extrême-droite bien connu, comme nous le verrons.

z3 identité1

Sur Facebook, il est Daniel Lord Boucher, ancien coordonnateur logique pour « Canadien National ».

z3 zbingo1

z3a biog0b

Sur son 2e compte, il précise être « croyant catholique » et « pro-vie » :

z3a pro vie

C’est également un grand supporter de La Meute :

z3b meute

Boucher a connu son heure de gloire en octobre 2016, alors qu’il voulait fonder un « Front National du Québec », inspiré de Marine Le Pen.

z3bb

z4 le pen

d1

Mme Le Pen ne voulait toutefois pas reconnaître cette aile québécoise, et le projet est tombé en désuétude.

 

Une reviviscence via le Parti Patriote

Boucher a pour fantasme d’unir tous les partis d’extrême-droite québécois sous une même bannière :

z3dmême bannière

z3e même bannière2

(« Peu importe nos couleurs ou notre appartenance, l’important c’est d’être un Patriote », dixit Boucher, qui nous présente les logos de La Meute et Storm Alliance)

Ce programme est désormais chapeauté par Donald Proulx, son co-fondateur du « Parti Patriote », qui souhaite fédérer tous les ultranationalistes xénophobes de la province :

z4 Daniel Lord Boucher

pp

parti patriote grand remplacement

 

Conclusion

Bien sûr, Mme Durocher n’épouse pas nécessairement les idées de M. Boucher, mais c’est elle, via un Tweet accusateur, qui a lancé sa horde de frustrés.es anti-islam contre Dany Turcotte, qui n’avait absolument rien à voir dans ce débat.

Plus on lit les commentaires haineux sous les statuts et Tweets de Martineau et Durocher, plus on a l’impression de se retrouver sur des forums d’extrême-droite…

André Poirier, un néonazi de 66 ans qui appelle à exterminer les Juifs

(Avertissement avant d’aller plus loin: les publications de Poirier sont graphiquement violentes à l’égard des Noirs, des Juifs, et autres communautés culturelles)

Plusieurs Québécois.es migrent vers le réseau social VKontakte (VK) – une sorte de Facebook russe – afin de poursuivre des activités de propagande visant à diaboliser des minorités culturelles, au point de prôner leur « extermination ».

Poirier est l’un de ces plus importants propagateurs de haine sur VK. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir toujours deux comptes Facebook actifs. L’un au nom d’André Poirier, l’autre au nom de Xavier Poirier.

Il partage parfois la même propagande antisémite sur FB et VK :

z1b

z1bb fb vk1

Son allégeance au nazisme ne fait aucun doute, il s’en réclame fièrement :

z1c poirier Hitler

z1c3 antisémite2

z1c3 hitler22

z1c3 nazi0b

z1c3 nazi4

z1c3 nazi0

z1c4 hiyler

z1c5 nazi1+

z1c3 nazi33

 

Qui est André Poirier?

Selon les informations recueillies, il habiterait dans la région de Durham-Sud, près de Drummondville.

Père de quatre enfants qui sont maintenant adultes, il laisse très peu de traces biographiques de lui sur le net. On peut tout de même le voir via son ancienne photo de profil :

z2 andré poirier visage

z2 zface

Si ce LinkedIn est bien le sien, il aurait fait carrière dans le secteur des « Bien de consommation ».

z2 zzLinkedIn

Sur VK, il affiche un aigle nazi et le terme « Goy », désignant les « non-juifs ». Ses coordonnées indiquent qu’il aurait 66 ans. Voici ce témoignage de l’an passé où il expliquait s’être converti au nazisme il y a environ 10 ans :

z2ab

 

z2b 65 ans 2

Ses idées se transposent dans la vraie vie, où il panique car il y aurait trop de diversité à Sherbrooke :

z2bc témoignage raciste

Notons qu’il est administrateur d’une page Facebook regroupant des partisans :

z2c

z2c2 admin de

 

 

Appels à la violence contre les minorités

(Avertissement : images choquantes)

Étant fortement antisémite, M. Poirier dépeint sans cesse les Juifs comme étant des parasites à exterminer et fait l’éloge des « fours crématoires » nazis. Voir ces odieux exemples parmi tant d’autres :

z3 apoirier juifs2

z3 génocide

z3 juifs à exterminer

z3 pntisémite1

z3 poirier juifs

z3 poirier juifs4

z3 sur FBnazi3c

Il diffuse parfois les théories négationnistes de Vincent Reynouard :
z3 révisionn

Dans la même veine, il cible également les musulmans, les migrants et les Noirs :

z3c exxterminer vs islam

z3c1 poirier Hitler

z3cc violence raciste

 

Propagande antisémite

Poirier martèle depuis des années sa propagande faisant des Juifs une élite mondiale qui nous imposerait supposément la diversité vue comme un fléau : l’islam, l’immigration, la criminalité, le terrorisme, etc. Un échantillon :

z4 antisém z2e-andrc3a9-poirier-nazi2a

 

z4a antisém+

z4 l'ennemi est le juif, rachelle est d'accord

z4a juiverie

z4 juif2

z4a antisémite2x

z4a antisémite2+

Antisémite vous dites?

z4aa

Il accuse d’ailleurs Morgentaler d’avoir visé des femmes blanches :

z4aa morgentaler

Son adoration d’Hitler :

z4b journaliste

 

Un suprémaciste qui veut éliminer les Noirs

Sans surprise, le nazi André Poirier est également un suprémaciste blanc convaincu, qui s’en prend régulièrement aux Noirs en des termes violents.

Voir par exemple cette publication qui lui avait valu une suspension sur Facebook :

z5 le vrai Poirier

Le procédé est toujours le même : présenter les Noirs comme une menace, pour inciter à la haine envers eux :

z5 racisv

z5 metiss

z5 rap raciss

Juju

racis poirier

raciss5

raciss+

racis04998_7408000128042139648_n

racis2 poirier

racis6

racis2

raciste2

 

Ajoutons au passage qu’en bon facho, il méprise bien sûr les LGBTQ+ :

z LGBT - Copie

 

 

Conclusion

André Poirier fait donc de l’incitation à la haine envers les Juifs et les Noirs, etc., sur une base quotidienne.

Des centaines de gens sont exposés à sa propagande sur VK, sans compter ses comptes Facebook et ses pseudonymes possibles.

Il s’avère donc un agent de radicalisation, en plus d’être lui-même radicalisé…

Martin Minna, un néonazi de Montréal qui fait de la propagande haineuse envers les Noirs

De nombreux Québécois se cachent sur le réseau russe VKontakte (VK) pour se radicaliser encore plus, en partageant leur haine des Noirs, des Juifs, des immigrants, des LGBTQ+, etc.

Le Montréalais Martin Minna fait partie de ceux-là. Ses pseudonymes les plus connus sont Kek Kekistan – en hommage à l’Alt-Right – et Alan Kovak.

C’est sous le nom d’« Alan Kovak » qu’il avait participé à une campagne d’affichage du groupe néonazi Atalante Québec, le samedi 20 janvier 2018 :

z1b pancarte2

z1c pancarte2b

z1cb jaggi1

z1cc bannière xc5

z1d pancarte2c

Cette nuit-là, Martin Minna, qui était alors également membre de La Meute, avait filmé ses propres méfaits avec ses comparses suprémacistes :

 

Depuis 2018, Minna ne s’est pas assagi. Sa propagande raciste est même davantage agressive. Il est toujours actif en dehors de VK, ainsi que dans la vie réelle.

En juin 2019, il appuyait par exemple l’initiative du néonazi Éric Séguin (alias Agloolik Wolf), visant à former des patrouilles citoyennes pour stopper d’éventuels « Contrevenants à la loi 21 » (sur les signes religieux) :

z1a Spotted contrevenants - Copie (2)

z1a ssmartin minna kek kistan

Comme le montre sa photo de profil sur VK, Minna se revendique du nazisme et du White Power :

z1a
(« Pour un Québec Blanc : 14/88 »)

 

Pire encore, M. Martin Minna (alias Alan Kovak, alias Heinrich Himmler) a déjà discuté de faire un faux attentat terroriste pour « réveiller les gens qui dorment » (sur le forum MeWe ):

minna terrorisme

alan kovak
Pour l’histoire complète, voir cet article

Accessoirement, il semble bien aimer Alexandre Bissonnette :
z1 mécanique terro bissonnette

 

Qui est Martin Minna?

Originaire de Belœil (selon son profil), ce passionné de mécanique vit à Montréal depuis 2016 (l’île aux Cônes oranges).

z1b île aux cone

Puis il semble faire de la musique dans ses temps libres pour se détendre (« White Pride! ») :

z2a band

Ses musiques préférées sont le « White Power Rock’n Roll » :

z2a white power2

z2a wp

Il semble affectionner les faux jeux vidéos qui célèbrent des tueries de masse :

z2ab terro

Parmi ses nouveaux amis.es, l’on retrouve Josée Rivard et des Gilets jaunes du Québec, tels que Pierre Dion :

z2b pic rivard

z2c

z2cc pics12

 

Son goût pour le nazisme et l’antisémitisme

Tout d’abord il admire Adolf Hitler, qui attirait de plus grandes foules que le groupe One Direction :

z3 hitler1

Hitler fait partie de son panthéon aux côtés de François Legault (?) :
z3 i1

Pour lui, Hitler avait le mérite de nous mettre en garde contre le « métissage » :

z3 jhitler2

Dans son idéologie, Minna croit que les Juifs contrôlent le monde et que les « Noirs » seraient les exécutants sans cervelle… Il utilise ainsi l’antisémitisme pour cautionner sa haine raciale :

z3 sjew3

z3 sngt juif

z3 ssjuik

Il partage en ce sens des classiques de propagande antisémite sur la « juiverie internationale » :

z3 zzantisémite

Pour sa part, Minna se perçoit comme un noble « aryen », il appelle bien souvent à résister et à combattre :

z3a aryan anti blaanc

z3a aryen nazzi

z3a complot international exterminer

z3a jew2
(je censure en partie)

z3a juif1 whites only
(Whites only)

z3a vs jew

z3a talmud

z3a zaryen

D’autres images illustrant ses affinités « white power ». Il aimerait bien que le Québec se « nazifie » :

z3b soleil noir

z3b nazii

z3b alt right

z3b nazi bees2

z3ab nazz2

z3c nazi11

z2 14 worrds
(14 words)

z4 alan kovak
(Martin Minna)

 

Propagande ignoble envers les Noirs.es

(Avertissement : images racistes et violentes)

Martin Minna incite publiquement à la haine raciale. Ses statuts haineux sont innombrables. Je ne vais qu’en montrer un échantillon, en censurant partiellement la nudité et les mutilations.

Il se spécialise tellement dans la haine des Noirs qu’il en a même fait un album :

z4 album

Pour commencer, il a des sympathies pour le KKK et s’insurge contre le « métissage » :

z4 kkk3

z4 lkkk

z4 mkkk2

z4a vs métiss

z4a vs metiss2

Il croit à la théorie du « Grand remplacement » et promeut la thèse raciste selon laquelle les Noirs auraient un « quotient intellectuel » bas :

z4b grand rempl

z4b hgy

z4b qi des noirs

z4b qi2

z4b wf

z4b zg

 

Pour diaboliser davantage, il soutient que les femmes blanches sortant avec des Noirs finissent violentées ou tuées… (*je censure une partie des images) :

z5

z5a a

z5a raciste2

z5a teg3

z5a teg3b

z5b r
(« Instinct meurtrier »)

Enfin, d’autres occasions où il compare les Noirs.es à des « singes » et appelle à se montrer violent envers eux :

z5d g1 - Copie

z5d raciste

z5d singe - Copie

z5d neg2

z5c ngtt

z5d doux

quebec

 

Propagande contre les LGBTQ+

En bon néonazi, il s’en prend évidemment au féminisme et aux LGBTQ+ :

lgbt feminsm

lgbt

lgbt2e

Il vise aussi Greta Thunberg de manière dégradante :

greta

 

Incitation à la haine contre les musulmans.es

Son endoctrinement à l’endroit des musulmans. es est tout aussi répugnant:

musz

83473031_1524997797652362_7446653944647909376_n

82523116_2614621875438397_5119717191402389504_n

mus 2
(Il se réjouit de l’image d’une tête explosée, je censure partiellement)

 

père - Copie
(Martin Minna)

 

Conclusion

Si la notion d’incitation à la haine raciale a un sens, le cas de Martin Minna dépasse sûrement les bornes.

Il diabolise constamment les Noirs.es et incite au mépris et à la violence envers eux : il rêve d’une « guerre raciale », d’où les Blancs sortiraient vainqueur pour instaurer la suprématie blanche. Son idéologie et sa propagande sont hautement dangereuses.

Martineau partage du Marco Leclerc, un ex de La Meute, pour me nuire

Dans les derniers jours, les médias Urbania et La Presse m’ont accordé des entrevues. En guise de représailles, le chroniqueur Richard Martineau partage un portrait sombre et confus brossé par le web-média réactionnaire, Discernement.net :

martineau

La stratégie de salissage de Martineau semble fonctionner, car des dizaines de lecteurs.trices se mettent à hurler contre moi dans les commentaires :

z1a corrompre

z1ab démon

z1ac artiss
(L’Artiss Charland est l’ex #2 de La Meute)

Le hic c’est que l’auteur partagé par Martineau est loin d’être une personne crédible. Notons que la veille, il m’avait notamment lancé ces menaces :

z2 marco1 menaces

 

Qui est Marco Leclerc?

Humble personnage, M. Leclerc se présente comme un grand « érudit » sur le site de Discernement.net :

z2a Marco érudit

Il pourrait aussi rappeler qu’il est un ex militant de La Meute, ayant participé à de nombreux débats.

En février 2016, une dame s’inquiétait par exemple de voir des mosquées se construire à Sherbrooke, son cher patelin. L’érudit lui conseille vaillamment d’aller jeter du « sang de cochon » sur les terrains :

z meute1

z meute1b

Le pire c’est qu’on le remercie pour les sages conseils qu’il prodigue :

z meute1b2

Selon Leclerc, l’islam est le nouveau nazisme, et les citoyens n’ont pas le choix de passer aux actes, à passer dans la « résistance » :

z meute1c

z meute1d

z meute1e

Parlant de résistance, quand est survenu l’horrible attentat terroriste d’Alexandre Bissonnette en janvier 2017, l’érudit a immédiatement épousé la thèse conspirationnistes des « deux tireurs », les qualifiant simplement de « citoyens écœurés » qui « contre-attaquent »…

z3 bissonette marco leclerc2

 

Pour ce qui est de la présence de Leclerc dans La Meute en 2016, voici 5 autres exemples :

la meute 2016e

la meute 2016d

la meute 2016c

la meute 2016b

la meute 2016

 

Dans le web-média Discernement.net

Les intérêts de l’érudit ne paraissent pas avoir beaucoup évolué si l’on se fie à ses mentions J’aime sur Facebook. Quelques exemples :

z3 J'aime

Dans ses contributions sur Discernements.net, il traite les musulmans de « barbus », de « brutes », et autres termes dénigrants.

Lorsque TVA Nouvelles avait présenté une « fake news » à propos de femmes qui auraient été exclues d’un chantier de construction à proximité d’une mosquée, l’érudit s’est empressé d’accréditer la version de TVA, en diabolisant les musulmans :

discrenement

discrenementa

discrenementb

discrenementc

Le plus choquant c’est que la fausse nouvelle a été 1000 fois réfutée depuis, mais l’article de Leclerc demeure en ligne sur le site de Discernement.net. À ce point-là, on peut parler de propagande haineuse…

Mais ça ne dérange probablement pas M. Leclerc, lui qui clame que « l’islamophobie est un humanisme » :

z3 Marco Leclerc2 humanisme

Conclusion

Bref, M. Richard Martineau devrait peut-être s’ouvrir les yeux et regarder qui gravite autour de lui, au lieu de sans cesse percevoir les personnes de gauche comme de méchants radicaux…

Retour sur le soi-disant épisode de « censure » contre un kiosque de la Relève caquiste

Ces derniers jours, il y a eu une mini-tempête médiatique au sujet d’un quasi événement à l’Université de Montréal.

On a allégué que (1) il y aurait eu « blocage », « interruption » et « censure » et que (2) Québec solidaire était possiblement derrière le coup d’éclat.

En fait, rien de tout cela n’est vrai, si l’on porte attention à la version des manifestants.es en question. J’ai pu mener une entrevue avec trois des quatre personnes concernées, incluant les deux instigatrices de cette manifestation spontanée.

Les médias (en particulier ceux de Québecor) ont monté l’affaire en épingle sans aller vérifier l’authenticité des faits. Comment peut-on simplement s’en remettre au statut Facebook d’un homme, Keven Brasseur, qui n’était même pas présent sur les lieux?

 

Séquence des événements

Jeudi dernier, sur l’heure du midi, se tenait un kiosque de la jeunesse caquiste à l’Université de Montréal. Voyant de l’animosité autour du kiosque – notamment des étudiantes portant le hidjab qui semblaient se quereller avec les militants.es de la CAQ – des étudiantes ont décidé d’organiser une réunion spontanée à quelques mètres du kiosque, pour faire valoir « un contre-discours ».

L’ambiance était cordiale et sympathique, l’accès au kiosque n’a jamais été entravé et les manifestants.es ne criaient pas. Ça n’a duré que 20 à 25 minutes.

Toutefois, un certain Keven Brasseur qui n’était pas là, président de la Relève de la CAQ, a écrit un statut virulent dès 12h54 pour condamner ce qu’il appelait un « blocage d’accès », par des gens « se réclamant de Québec solidaire » et « affirmant vouloir brimer volontairement notre liberté d’opinion et d’expression ».

z1a

Ceci n’était qu’un tissu de fake news…

Dès 15h36, le « Journal de Montréal » poursuit l’offensive en donnant raison à Keven Brasseur, un gars qui n’était pas présent. On souligne en gros titre qu’il y aurait eu « censure » :

z1b

La suite de l’article parle d’« obstruction » :

z1bb jdm obstruction

Le même Keven Brasseur se retrouve ensuite à l’émission « Le retour de Mario Dumont », sur QUB Radio, où l’on répète la même version falsifiée des événements.

Puis Mathieu Bock-Côté en tire une chronique enflammée, sans prendre la peine, lui non plus, d’aller vérifier les informations :

z1c

Le grand sociologue du Journal de Montréal les traite de « brutes » et de « fanatiques », alors que la manif était pourtant calme et pacifique :

z1cc mbc brutes

Sur les réseaux sociaux, la colère grondait contre ces étudiants.es et contre QS :

z2

z2a

z2c

z2d

 

Le philosophe Normand Baillargeon a partagé le billet de Bock-Côté :

z2f baillargeon

 

Que s’est-il vraiment passé?

J’ai mené des entrevues téléphoniques avec 3 des 4 manifestants.es. Leurs versions concordent : il n’y a eu aucun blocage et l’ambiance était cordiale. Elles n’étaient pas 10, pas 8, mais juste 4 personnes :

z5 moins de 10

——————————————————————————————————–

Comme elles ne souhaitent pas être identifiées, appelons-les Répondantes 1, 2 et 3 (r1, r2, r3) :

Question 1 : « Votre action avait-elle été planifiée? Pourquoi aviez-vous en main des macarons contre la Loi 21? »

–R1 :  « Non pas du tout. On était sur l’heure du midi. On a vu leur kiosque et ça avait l’air animé : il y avait deux filles voilées qui leur parlait. On s’est dit qu’il fallait présenter un contre-discours, montrer aux personnes racisées qu’il y a « une autre voix » à l’Université de Montréal, pas juste le discours hégémonique pro-caquiste ».

–R2 : « J’étais avec elle, j’ai vu 3-4 filles avec des voiles à leur kiosque, on a voulu réagir. On est allées dans les locaux associatifs rejoindre deux amis et on leur a demandé s’ils avaient toujours les pancartes de grève. On a écrit des messages improvisés et on est allés se poster à quelques mètres de leur table ».

 

Question 2 : « Y a-t-il eu censure? Keven Brasseur laisse entendre que vous avez affirmer « vouloir brimer volontairement notre liberté d’opinion et d’expression»»

–R1 :  « Hahahaha, pas du tout! Notre présence était pacifique, non-violente. On n’a pas crié non plus car on étaient gênées. Les gens et leurs amis.es continuaient à fréquenter leur table, nous étions à un bon deux mètres de distance ».

–R3 : « Ils nous ont même offert de faire un concours de macarons, celui qui les distribueraient le plus vite. Quand on est partis, on s’est même serrés la main, c’était cordial. À un moment, ils nous ont demandé de prendre une photo tous ensemble, on s’est tassés et ils ont pris une photo d’eux ».

« Une fois la sécurité est venue et ils nous ont demandé de baisser nos pancartes. On leur a dit qu’on voulait juste présenter un autre point de vue et le gars de la sécurité a dit que c’était correct, il est parti. C’était pacifique et respectueux, il n’y avait pas de problème ».

Question 3 : « Pourquoi on vous a associé à Québec solidaire, d’où est partie la désinformation? » (Keven Brasseur a lui-même fait une mise à jour de son statut pour rectifier son erreur)

–R1 :  « On sait pas, le pire c’est qu’on leur avait bien expliqué que c’était une initiative non-partisane. L’un de nous a juste dit qu’il avait voté « Parti Rhinocéros », on ne sait pas pourquoi ils ont voulu laisser croire qu’on était QS »…

 

Conclusion

Si l’on se fie aux principales intéressées, il n’y a donc eu aucun « blocage », aucune « censure », les gens circulaient librement; l’atmosphère était amicale et pacifique. Puis Québec solidaire n’avait rien à voir là-dedans.

Notons qu’en dehors de TVA/Journal de Montréal/QUB Radio, aucun média ne semble s’être intéressé à la nouvelle. Y a-t-il vraiment eu « nouvelle » ou non-événement monté en épingle?

(N.B.: si des journalistes veulent réellement entendre leur point de vue, on peut les contacter ici :
https://www.facebook.com/Anarcho-FA%C3%89CUM-966941673638013/ )