Dans les semaines à venir, Québec solidaire aura à préciser sa position quant au port de signes religieux dans la fonction publique, d’autant plus que la CAQ de François Legault s’apprête à lancer un projet de loi discriminatoire envers certaines minorités confessionnelles.

Le « Collectif laïcité de Québec Solidaire », mené par la militante controversée Lise Boivin, est parvenu à promouvoir une option tout à fait intransigeante – intitulée « l’option C » – qui propose l’interdiction de signes religieux pour tout employé de l’État. Cette position est plus radicale que celle de la CAQ. À tel point que l’Option C est jugée irrecevable par le parti car elle modifierait le programme…

la presse


Analyse de la page officielle du Collectif

Quand on jette un coup d’œil à la page officielle du Collectif laïcité sur Facebook, on apprend qu’on cible spécifiquement le « hidjab » et l’islam :
zz devoir de réserve3 libelléc hidjab - Copie - CopieLe Collectif de Lise Boivin est plutôt honnête : dans le document défendant l’Option C, on y fait la guerre au hidjab qui serait le symbole de « l’infériorisation de la femme » et même de « l’impossibilité de la démocratie », rien de moins… Quatre sections portent sur le hidjab et la « communauté musulmane », on ne retrouve aucune autre section spécifique sur les autres religions :

zzz2Capture

Idem pour le document introduisant au Collectif : il y a une section spécifique sur « Le hijab dans l’espace public », puis une deuxième sur « Le niqab, tchador, etc. ». Rien sur les autres religions…

Pour revenir au document sur l’Option C, le Collectif prend parti contre son parti : « Comment un parti officiellement féministe (QS) peut-il se fermer les yeux sur cette pratique symbolique de l’infériorisation de la femme et du pouvoir du patriarcat ».

On affirme ensuite, à tort, que les musulmanes sont libres de mettre ou enlever leur hidjab à leur guise : « Si ce choix est effectivement libre, elles ont aussi le choix de ne pas le porter! Pourquoi alors prétendre que l’interdire sur les lieux de travail revient à leur interdire l’accès au travail? » Parce qu’il s’agit d’un choix de vie et non qu’elles peuvent le retirer comme si c’était une casquette ou une tuque…

Le texte aboutit, on s’y attendait, sur le regret de voir trop de hidjabs dans l’espace public :
zzz devoir de réserve3 libelléc hidjab4 - Copie - Copie
S’il avait fallu que le Collectif s’acharne ainsi sur la « kippa et la communauté juive », on n’aurait pas hésité à taxer ce groupe d’antisémite : Oh mon dieu, des kippas partout, le patriarcat nous envahit, la démocratie est en péril…


Sorties controversées de Lise Boivin

Parlons maintenant de Lise Boivin, coordinatrice et leader incontestée de ce collectif qui fut fondé par son défunt mari (qui avait d’ailleurs claqué la porte de QS, l’accusant d’appuyer « l’intégrisme »).

En tant que co-coordonnatrice dans les Laurentides depuis environ 2012, Mme Boivin use de son pouvoir pour intimider militants.es et candidats.es qu’elle considère trop tolérants.es envers l’islam.

(1) Premier exemple. Durant la dernière campagne électorale, elle essaya de faire déraper la candidature d’Haroun Bouazzi dans Maurice-Richard. Mme Boivin envoya des courriels à au moins deux membres qui appuyaient Bouazzi pour tenter de l’associer à la mouvance islamiste en affirmant qu’il serait « favorable à la charia ». Ses courriels contenaient également des extraits de conférence pour salir la réputation du candidat.

C’était évidemment tout à fait mesquin et diffamatoire. De quel droit Mme Boivin se mêle-t-elle d’une course à l’investiture ayant lieu à Montréal? Un document interne à QS conclut que « le CCN considère que ces propos relèvent de procédés islamophobes ». En outre : « Il ne s’agit pas de notre première communication avec toi au cours de la dernière année. »

(2) Ce n’est pas tout, présentons un deuxième exemple. Vers l’été 2018, le député Amir Khadir organisa une rencontre à son bureau de comté dans Mercier, afin de calmer de jeu entre divers.es militants.es, notamment Mme Boivin et Ève Torres qui étaient présentes.

Eh bien Lise Boivin commit l’affront, devant Ève Torres, de faire un parallèle entre le hidjab et les croix gammées, comme si de rien n’était : selon elle, une enseignante qui porte de hidjab est comme un prof qui porterait des insignes nazis dans une classe…

Ajoutons qu’un militant racisé du parti a d’ailleurs été intimidé par Mme Boivin au cours des derniers mois, s’en prenant au passage au comité antiraciste dans le même courriel.

Puis, de nombreuses personnes ayant milité dans les Laurentides ont été victimes de ses mensonges et tactiques d’intimidation au cours des dernières années. Mme Boivin invoque par exemple des règlements internes, mais refuse de les produire. Ou elle « engueule » vertement de jeunes candidats.es, pour des raisons aussi futiles que leur habillement.

 

Conclusion

En dernière analyse, il semble donc que la principale mission de Mme Boivin au sein de QS est de faire avancer son agenda anti-islam, ce qu’ont estimé les différents témoins directs avec lesquels j’ai fait des entrevues. Le biais est évident.

Les publications Facebook de Mme Boivin prennent d’ailleurs position en faveur de la militante polémiste Nadia El-Mabrouk et ne cible que les signes religieux musulmans. En voici des exemples :

z4v
z4vv
z4bz4 Capture

z4bbb
Cet article a été retiré par RadioX, fake news?

z4tr lise boivin sur facebook - Copie

**P.S.: Pour ce billet, sur une période de trois mois, je me suis entretenu avec au moins 6 militants.es et ex.-candidats.es solidaires qui sont tous des témoins directs. J’ai aussi eu accès aux documents et courriels pertinents. Merci pour leur aide.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s