Le samedi 7 octobre se tenait une manif devant l’Assemblée nationale afin de protester contre la Loi sur les hydrocarbures (loi 106), adoptée sous bâillon en décembre dernier. Environ 250 personnes se sont déplacées.

Encore excitée par sa manifestation anti-immigration du 30 septembre à Saint-Bernard-de-Lacolle, la Storm Alliance avait décidé, sur un coup de tête, de se joindre à l’événement de samedi afin de montrer aux gouvernements libéraux que le peuple est en train de se soulever.

Le hic c’est que leur présence n’était pas nécessairement la bienvenue au sein des écologistes, surtout qu’environ 99% des Stormers ne savaient même pas quel était le motif de la manif, si l’on se fie à leurs commentaires sur les réseaux sociaux…

Les organisateurs écologistes ont alors tranché que tout le monde pouvait participer, autant les antifas que l’extrême-droite, au grand dam du chef du Parti vert, Alex Tyrrell, qui y a vu une position similaire à celle de Donald Trump, aux États-Unis. M. Tyrrell a fait une sortie courageuse sur Facebook, annonça qu’il boycotterait la manif ainsi que le discours qu’il devait y prononcer.

tyrrell

De son côté, la Storm Alliance avait déclaré qu’elle annulait sa présence, il y a quelques jours. Leur gourou autoritaire Dave Tregget pesta dans une vidéo-selfie : « La Storm Alliance malheureusement sera pas présente», à cause des « terroristes de la gauche anarchique », « on n’a pas peur de vous petite merde terroriste ».

treg1
Dave Tregget ne rate jamais une occasion de se plaindre des antifas, même lorsque c’est hors contexte

Un bluff

Peu de temps avant la marche, Dave Tregget et son cercle rapproché ont pris l’initiative d’approcher la manif, en ne portant pas les couleurs de la S.A. On les voit donc sur la photo ci-dessous, tout fiers de leur coup, en levant le poing en guise de victoire. La publication de Tregget lance sur un ton défiant : « où étiez-vous antifas? ».

narguer

dfsa au rendez-vous

 

Selon ce que la publication et les commentaires laissent entendre, cette vingtaine de vaillants xénophobes auraient eu la témérité de joindre la manif, car eux étaient là, mais pas les antifas. Ils n’attendaient que le bon moment pour enfin arracher leurs manteaux et montrer qui ils étaient vraiment à la caméra. Pour prouver leur présence, le militant William Dou publia ces deux photos:

On voit bien que les photos ont été prises à distance, en retrait de la manif. De plus, aucun témoignage ne corrobore leur version: les Stormers n’ont pas formé un contingent dans la manif, que ce soit avec leurs couleurs ou discrètement.

En observant les différentes images de la manif, je n’ai pu apercevoir qu’Éric Trudel (si c’est bien lui), numéro 2 de la Storm Alliance, qui se promène tout seul avec son cell:

éric trudel

Possible qu’il n’ait fait que marauder autour de la manif, pour voir si de méchants antifas s’y trouvaient. Si tel est le cas, les Stormers n’ont jamais manifester en faveur de l’eau, ils ne faisaient que traquer les gauchistes en attendant d’aller se payer du bon temps au restaurant. Comme l’a écrit William Dou, la photo a été prise « au resto» et ils n’ont été qu’à «proximité» de la manif:

dou2 - Copie

En conclusion, notons qu’absolument aucun commentaire sous leurs publications ne parle d’environnement, d’hydrocarbures, de fracturation, de protection de l’eau ou quoi que ce soit. Leur objectif commun est de combattre l’immigration, les minorités et, par ricochet, les antiracistes qui leur tiennent tête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s