Écoutez, ça va tellement mal dans La Meute que même Rambo Gauthier a claqué la porte en déclarant que ça « manque de sérieux ».

Il est pourtant lui-même porte-parole d’un parti – Citoyens au pouvoir – qui nage en pleine crise de crédibilité en raison des dérives autoritaires de son chef effectif, Yvon Simard. Ce dernier est accusé d’abus de pouvoir et de détournements de fonds par des hauts responsables du parti, qui réclament sa démission.

Yvon Simard et ses proches sont d’ailleurs membres de La Meute et c’est Simard qui avait recruté Rambo Gauthier.

 

Un coup monté?

Lundi, Rambo Gauthier annonça avec fracas qu’il rompait tout lien avec La Meute, déstabilisant le nouveau pouvoir en place, qui peine à consolider ses appuis. Voici le message qu’il publia sur Facebook et qui a abouti dans les nouvelles de TVA :

fini la meute

Rappelons que depuis la semaine dernière, les militants xénophobes s’entre-déchirent dans La Meute, multipliant les coups bas de part et d’autre.

D’un côté, le camp de Patrick Beaudry, gourou déchu du groupe, de l’autre, le camp de Sylvain « Maikan » Brouillette, qui convoite les quelques centaines de dollars de profit que génère annuellement la vente de produits dérivés affublés de jolies papattes de loups.

Or, coup de théâtre, Patrick Beaudry laisse entendre qu’il est en liaison directe avec Rambo Gauthier et qu’ils préparent un truc important :

zz Beaudry

 

Le chef putschiste affirme son autorité

Pendant que l’ex-gourou ronge son frein, Maikan et ses sbires poursuivent une purge consistant à chasser du groupe toute personne affirmant son désaccord ou ses inquiétudes.

Lors d’une sortie récente, Maikan décrète qu’il ne tolérera aucune dissension, sous prétexte que cela sème la «division». « Vos gueules les tits-loups » :

zz Maikan dictateur - Copie

Pour finir, Maikan est en train d’utiliser le commandement de type militaire en place pour s’assurer le contrôle total de l’organisation. Le groupe qu’il dirige au sommet est «Le Conseil», tandis que leurs forces de l’ordre, soumises aux directives, sont «La Garde» :

zz maikan militaire

L’astuce derrière tout ça est d’essayer de nous faire croire que cette secte de type militaire cherche à défendre «notre démocratie». Mais ils n’y croient même pas à l’interne : pour eux, le système le plus efficace est la chaîne de commandement à sens unique.

En politique, on appellerait ça du néofascisme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s