Nouvelle crise dans La Meute : pour mettre fin au « règne de Maikan »

Depuis quelques jours, trois dissidents y vont de révélations fracassantes sur l’organisation de La Meute, qui s’avère le plus important groupe d’extrême-droite au Québec. Ils souhaitent faire tomber le chef Sylvain « Maikan » Brouillette, qui se comporte en véritable petit dictateur.

Par le biais de ces dénonciations, nous découvrons la structure interne du groupe, des documents secrets, une culture de menaces et d’intimidation. « Maikan » se trouve au cœur de ce système répressif. L’ex-chef de La Meute, Patrick Beaudry, le surnomme d’ailleurs « Mein Kampf » :

z1 Maikan MeinKampf

Dans une lettre qu’Éric Proulx vient de publier – ex #2 de La Meute – il témoigne de la vraie nature de Maikan, en plus de dévoiler des informations compromettantes à son sujet. Commençons par un résumé de cette lettre, pour ensuite passer aux nouveaux documents rendus publics.

z1c
Maikan a géré une sorte de Nascar dans le coin de Québec

 

Le gourou Maikan

Dès les premières lignes, Éric Proulx accuse son ancien chef d’avoir toujours abusé de son pouvoir et d’être un ex-Témoin de Jéhovah :

z2c témoin de Jéhovah

En septembre dernier, Maikan avait orchestré un putsch contre Patrick Beaudry, qui s’est soldé par l’expulsion de 400 membres mécontents. Puisque l’organisation est de type anti-démocratique, seuls les coups d’État permettent de renverser le pouvoir :

z2d autoritaire

z2e purge

Éric Proulx ajoute que le bras droit de Maikan – Stéphane Roch – serait une sorte d’abruti facile à manipuler, ce qui simplifie la dictature du chef :

z2f1 roch l'idiot

 

z2f2 abruti
Stéphane Roch, #2 de La Meute

Depuis le putsch, Maikan règne surtout par l’entremise d’une surveillance constante de ses membres et par les menaces, qu’il transmet via ses « messagers » WolfRic Ouellet et Sébastien Chabot :

z3 les menaces

z3b menaces de Chabot, messager de Maikan2

Les langues commencent à se délier, une dame affirme avoir subi le même sort (ce n’est que la pointe de l’iceberg, voir cet article d’On Jase):

z3c MmeTremblay menacée

 

L’organisation interne dévoilée

Parallèlement à cette lettre ouverte, les dissidents ont publié des documents secrets, qui se trouvent normalement entre les mains des plus hauts dirigeants. L’une des dissidentes les possède, puisqu’elle était commandante de La Garde :

z4a1 200 fichiers Capturede

z4a2 tout

On apprend d’ailleurs que ces documents étaient classés « RIC » :

z4aa La fonction du RIC selon Proulx

z4b Le RIC

C’est-à-dire que la commandante en chef a formé ses 35 « gardes » à prendre des captures d’écran à l’aide de « drones », qui accumulent les informations dans des fichiers en moins de 4 minutes.

z5 drones de la Garde qui font des screenshots

z7-maikan2
Sous le règne de Maikan, l’appareil de surveillance et de répression s’est intensifié

Ce travail rigoureux, qui exige ainsi des centaines et des centaines d’heures de bénévolat chaque semaine, sert-il à freiner l’« islam radical »? Les documents démontrent plutôt qu’il ne semble y avoir aucun islamiste dans leur mire. Sur cette capture, entre mille autres, je compte 42 noms qui font l’objet d’une surveillance obsessive, dont 1 seul à consonance arabe, et absolument aucun « islamiste ».

z5a

La Meute sert d’abord et avant tout à contrôler ses propres membres et se protéger des médias et des militants.es antiracistes. Un autre document explique pourtant que la fameuse « Cause » défendue par l’organisation était censée être la guerre à la Charia : « L’essence du mandat de La Meute, soit empêcher l’islam radical de s’implanter au Canada et d’y établir la Charia ».

 

Les Standard Operating Procedure (SOP)

Pour maquiller la structure totalitaire de l’organisation, La Meute se réclame des hiérarchies militaires, alors que les chefs actuels n’ont jamais fait l’armée. L’ex-dirigeant déclare à cet égard :

z6 beaudry clowns

Une première capture d’écran explique comment les ordres viennent d’en haut – donc de Maikan – et ne peuvent être contestés :

 

« Chaîne de commandement (CC) : Les cellules de La Meute fonctionnent comme une structure militaire. Le Conseil décide des objectifs et la direction que doit prendre La Meute. Il transmet ses instructions au Commandement de la Garde, qui de son côté donne instruction aux capitaines de chaque cellule qui eux donneront instruction à leurs subalternes ». « Souvenez-vous que nous sommes unis par une même Cause et qu’en temps normal, peu d’entre nous auraient des affinités ».

z7b

On ajoute ensuite qu’il faut beaucoup de mérite pour devenir un « garde » (en d’autres termes, un modérateur de pages FB qui donne sa vie à suivre les ordres du Conseil) : « Chaque nouveau Garde doit traverser une période de 30 jours avant de recevoir ses privilèges respectifs ».

Pour bien remplir ses fonctions, à chaque grade de La Meute, l’on doit suivre à la lettre les « SOP ». Au lieu d’avoir une charte ou une constitution qui explicite les règles communes de La Meute, ces SOP s’imposent à toutes et à tous, par dictat militaire. Une ex-membre éclaircit ce que sont les SOP :

z6c sop définition3

Évidemment, ces règles internes ne peuvent être discutées, on obéit aveuglément, tandis que les chefs peuvent se permettre de les changer quand ça ne fait plus leur affaire : « Les SOP sont en évolution constante en fonction des expériences vécues (…). Tout manque de respect envers un Garde ou un membre du Conseil doit résulter en une expulsion immédiate ».

 

Conclusion

La Meute est une patente qui fut créée pour pouvoir exercer un contrôle total sur les membres, en permanence. Plusieurs l’ont noté, y compris la militante xénophobe Josée Rivard :

z7c Josée Rivard La Meute doit mourir

Comme nous l’avons vu dans mon précédent billet, tous les officiels, petits et grands, doivent signer une « entente de confidentialité » qui les musèlent légalement, autant lorsqu’ils sont membres, qu’après avoir quitté (pour une période de 12 mois).

Même la cheffe du commandement ne comprenait pas vraiment ce qu’elle signait :

 

z7a ontrat signé sans le lire

La « Cause » qui rassemble cette communauté de croyants.es est une fumisterie : aucun « islamiste radical » n’est dans la mire de La Meute et le Québec n’est pas du tout en danger d’être sous l’emprise de la Charia.

En fait, il n’y a que 3% de musulmans.es au Québec et ils ne parlent même pas de « charia » entre eux. De plus, ils ne sont pas portés au prosélytisme, aucune chance qu’ils puissent convertir « nos enfants » à la charia.

Combien de temps encore Maikan maintiendra-t-il sa secte nommée La Meute?

 

D’ex-dirigeants de La Meute révèlent sa structure sectaire et répressive

Johane Cayer, alias Jo Caya, a été membre de La Meute pendant longtemps, presque depuis sa fondation. Si bien qu’elle a grimpé dans la hiérarchie, au point d’atteindre le grade de « commandante » de La Garde.

Mère monoparentale, elle a donc dû diriger une troupe de 35 fiers-à-bras – « de 12h à 17h par jour, 7 jours sur 7 ». Le rôle principal de La Garde consiste à modérer leurs pages Facebook, en utilisant la menace et l’intimidation à l’occasion. Lors des manifs, c’est la cellule de « Sécurité » qui prend le dessus, on y trouve encore moins de femmes. Johane Cayer n’a d’ailleurs jamais accédé au Conseil, malgré tous ses sacrifices pour « la Cause ».

z1d Cayer7c sacrifice à temps plein

 

Telle une secte, tous les ordres venaient d’en haut, c’est-à-dire de Sylvain « Maikan » Brouillette qui a la mainmise sur le Conseil (exécutif de La Meute).

z1d Grand Gourou Maikan
(Grand Gourou Maikan, adoré des adeptes meutons)

Il y a une culture d’omertà au sein d’une structure qui se veut de type « militaire » :

z1e 9b2 secte comme armée

 

En réalité, tout cet ordre militaire n’est que de la poudre aux yeux pour masquer la véritable nature « sectaire » de l’organisation. Un gourou au sommet, un silence forcé, des menaces faites aux membres et aux gardes, une mission transcendante qu’ils nomment La Cause – c’est-à-dire freiner l’invasion de l’islam dans une perspective apocalyptique – et des enjeux financiers et sexuels au sommet.

Johane Cayer ne fait plus partie de La Meute depuis la dernière crise de décembre 2017. Elle s’est jurée de déballer toute la vérité dans les derniers jours, mais les dirigeants l’ont menacé elle et son enfant, de sorte qu’elle a retiré ses publications. Je les ai sauvegardé à temps, voici un résumé des révélations.

z1f johane cayer

 

Des ententes de confidentialité

Pour s’assurer le silence absolu des membres, surtout quand ils se hissent aux postes de pouvoir, il existe une « entente légale » qu’ils doivent signer. Celle-ci était tenue dans le plus grand secret. L’ancien co-chef de La Meute, Éric Proulx, qui s’est fait mettre dehors en décembre, est le premier à entrouvrir la porte :

z2a 9b3 entente légaleb

 

Johane Cayer va alors plus loin et met carrément en ligne ce contrat qu’elle avait été contrainte de signer.

z2b contrat

En voici des extraits : « Je reconnais que La Meute Inc. est l’unique propriétaire de ses renseignements confidentiels. Ce qui comprend tous les renseignements, quelle qu’en soit la forme (…). Les méthodes, pratiques et stratégies de travail de La Meute, et les renseignements connexes ». Les renseignements « financiers », les renseignements sur les « ressources humaines y compris les SOP, les techniques d’entrevue et les manuels de formation ». « Tous les secrets, formules et procédés secrets, le savoir-faire, les idées et les processus de La Meute ».

Bref, tout appartient à La Meute ou presque, sous peine de poursuite judiciaire. Les membres doivent s’engager à ne rien divulguer, même s’ils sont exclus de la secte : « Je conviens que, durant mon implication et en tout temps après la cessation de cette implication, je ne ferai pas de copies ni de synthèses des renseignements confidentiels ». « J’accepte de retourner promptement à La Meute toutes les notes de service, les autres notes ».

z1b secte

Dans la Partie II du contrat, les membres exclus doivent ensuite garantir leur loyauté à La Meute « pour une période de 12 mois », durant laquelle ils n’ont pas le droit de faire « concurrence » à La Meute en invitant d’autres membres à quitter eux aussi. C’est une sorte de clause « touche pas à ma secte » : « ne pas directement ou indirectement recruter, solliciter, ou autrement persuader ni tenter de persuader tout membre de La Meute de cesser son implication ».

« Je reconnais que les restrictions contenues dans cette entente sont nécessaires pour la protection et la survaleur de La Meute ». La « survaleur »… « Dans le cas d’une telle violation, je conviens que La Meute (…) est en droit d’exiger une exécution en nature ou d’obtenir une injonction ».

On doit ensuite signer ce document à la fin, nous muselant légalement ou, du moins, par la crainte créée par ledit contrat.

z2c entente de confidentialité6

 

Les dirigeants menacent les familles des membres

Une fois le document divulgué, Johane Cayer n’a pas reçu une mise en demeure, mais bien des menaces tout à fait répugnantes contre son enfant qu’elle élève seule:

z3a

Croulant sous la pression, elle a donc effacé ses statuts des derniers jours, mais elle a mis en ligne les menaces qu’elle a reçues de Sébastien Chabot, un exécutant bien connu des ordres provenant du gourou Maikan :

z3b1

 

z3b2

z3d

Soit dit en passant, La Meute est réputée pour menacer la famille de ses contradicteurs et de ses membres récalcitrants. Un billet d’On Jase a révélé quelques exemples le mois dernier, et ce n’est que la pointe de l’iceberg car la plupart des victimes n’osent pas parler.

z1 eric-proulx-la-meute-manifestation-quebec

 

Un putsch en septembre sur des motifs inventés

En septembre 2017, Maikan avait orchestré un putsch contre le dirigeant de l’époque, Patrick Beaudry. C’est Johane Cayer qui était alors « commandante » officielle de La Garde.

z4 le putsch

Elle révèle que l’organisation sectaire fut manipulée par Maikan pour virer Patrick Beaudry – alias Ptrk – à l’aide de désinformation et de mensonges éhontés. Maikan et son bras droit Stéphane Roch sont les seuls à connaître leurs combines, afin de prendre le contrôle financier de « La Meute Inc. ».

z4b Cayer2

Johane Cayer reçoit l’appui des ex-dirigeants Patrick Beaudry et Éric Proulx, qui confirment que tout ce qu’elle dit est vrai :

 

 

z4c Cayer5e

z4c Cayer5j

 

La Meute est en purge constante

La crise actuelle avait démarré alors que le Conseil faisait encore preuve d’un autoritarisme aveugle, contrôlant les contacts FB de tous les membres, leur interdisant d’être amis avec telle ou telle personne :

z5 Cayer6a

 

Il paraît que la direction meutonne est rendue pire que le gouvernement, les antifascistes et moi-même, c’est tout dire :

z5b Cayer6e

z1 caricature
Il s’agit d’une image de leur site officielle, vive Hitler!

Ce qui ressort le plus des témoignages de Mme Cayer, c’est la structure sectaire et oppressive du groupe d’extrême-droite. Après avoir passé deux ans à se donner corps et âme, elle réalise qu’au bout du compte, toutes les énergies sont dépensées dans les purges internes (ils appellent ça de la « dératisation », une chasse aux rats) plutôt qu’à s’occuper d’une soi-disant islamisation du Québec, ce pour quoi La Meute n’a jamais rien fait de constructif, à part persécuter des personnes racisées par-ci, par-là :

z5c Cayer7c secte

z5d Cayer7c vraie menace

 

 

z1 sainte-sophie

z5f Cayer7d purge dératisation

Sur le plan tactique, Johane Cayer révèle également que la direction est outillée d’une dizaine de pages Facebook afin de fomenter et mettre à exécution leurs purges, par mille et un moyens crapuleux :

z5e Cayer7cz

z5g Cayer8a dizaine de pages à traquer les traîtres

 

z5g Cayer8a2

Dans un énième témoignage, elle explique que c’est exactement comme dans les documentaires où des femmes « sont prises dans des sectes ». En dehors de sa secte, elle est si détruite qu’elle n’arrive plus à manger :

z5h Cayer9b exactement une secteb

 

En dernière analyse, j’aimerais rappeler que Johane Cayer, alias Jo Caya, a été au cœur du leadership de La Meute depuis sa fondation. Elle reçoit aussi les appuis de l’ex-gourou et #1 du groupe, Patrick Beaudry, ainsi que d’Éric Proulx – ancien #2 et gourou tout-puissant au Saguenay – qui avait pourtant fait partie du coup d’État contre ce même Beaudry.

La Meute est une organisation fascisante, tout aussi toxique pour ses membres que pour le reste de la société.

La Meute en Absurdistan

Dimanche après-midi, l’extrême-droite québécoise a participé à l’une des plus ridicules manifs de son histoire, en allant chanter des « Ô Canada » aux côtés d’une petite association de sino-canadiens se disant en colère contre Trudeau.

Quelques dizaines de membres de La Meute – démontrant encore une fois que les Meutons sont peu nombreux – se sont rendus sur place avec des pancartes « Tous les Canadiens sont égaux » et « Non au racisme ». En brandissant ces messages, puis en entonnant « Ô Canada » à tue-tête, on aurait cru des partisans de Justin Trudeau, d’autant plus qu’on laissait entendre que le Canada doit être plus ouvert et accueillant.

z1

L’extrême-droite est-elle devenue pro-immigration?

 

Le prétexte de l’événement

À la tête de l’événement se trouvaient des militants.es conservateurs de la communauté sino-canadienne, qui ont abusé d’un prétexte farfelu pour faire mal paraître Trudeau.

Quand une histoire d’agression contre une fillette de 11 ans était survenue en janvier, Trudeau avait déploré publiquement le fait que son hidjab ait été arraché puis déchiré : « Je voudrais lui souligner que nous sommes dans un pays d’ouverture, d’hospitalité (welcome) et que ce (genre de choses) n’y est d’aucune façon acceptable ».
z2

Jamais Trudeau n’a pointé la communauté chinoise du doigt. C’est plutôt la fake news qui avait prétendu qu’un «homme asiatique» était impliqué. Prétendre que Trudeau avait blâmé la communauté chinoise revient à répondre à une fake news par une autre fake news

Cela ne doit pas étonner, car ces manifestants.es font partie de la « Canadian Chinese Alliance », s’abreuvant aux médias de fausses nouvelles : « Rebel Media, real news! », scandent-ils dans leurs manifs (Rebel Media est un site d’information controversé d’extrême-droite, fondé par Ezra Levant en 2015).

Quant aux Meutons, ils ont sauté sur l’occasion pour marcher contre Trudeau, eux qui sont encore outrées de s’être fait traiter de « nonos » lors des commémorations du massacre de la Mosquée de Québec. Quoi de mieux qu’une sortie inintelligente pour prouver qu’on n’est pas nonos?

z5 la marche2

 

La présence de Storm Alliance

Du côté de la S.A., c’est la même chose : on se cherche désespérément des prétextes pour se mobiliser et faire valoir son mécontentement. Les Stormers étaient à peine une quinzaine, au grand dam de leur ex-gourou Dave Treggett qui a prestement quitté les lieux.

z3 La gang Storm Alliance

Dans une égo-vidéo tournée peu après, « Treg » se plaint du fait que les manifestations ne servent plus à rien. Que la droite radicale plafonne car elle aurait sous-estimé ses adversaires :

« C’est une déception (…) malheureusement on a atteint notre quota côté manifestations, on sait que ça sert à rien (…) faut passer à une autre étape, on n’ira pas chercher plus de gens que ça. Y’a des gens qui patinaient juste à côté, c’était fuck all, les gens s’en foutaient ».

z4

Après s’être défoulé dans sa vidéo – et portant toujours les couleurs du groupe qu’il a fondé – il confirme son dégoût en nous informant qu’il quitte le « militantisme » :

z4b treg2

L’une de ses fans lui propose de former un nouveau parti politique avec la conspirationniste Josée Rivard :

z4d

 

La Meute en déroute

Ça ne va pas mieux du côté des Meutons, qui semblent avoir abandonné leur projet de rédaction d’un « manifeste » qui jetterait les bases de leur plateforme politique, dans l’espoir d’influencer nos élus.es lors de la campagne québécoise à venir en 2018.

Leur chef Sylvain « Maikan » Brouillette avait vu son compte Facebook fermé il y peu de temps, après un statut où il se réclamait fièrement de l’« islamophobie ». Sa bévue avait refroidi ses ardeurs sur le plan des relations publiques.

z5c maikan islamophobe

 

Ce n’est sûrement pas cette récente manif au message contradictoire qui relancera son groupe raciste. Par exemple, il déclare dans ses bilans sur FB : « Les Canadiens sont des gens ouverts et accueillants », précisant aussi avoir noué une « solide alliance avec la communauté chinoise » et bientôt avec les « Premières Nations ». Vraiment?

z5b brouillette1 solide alliance
(C’est très crédible quand on voit sa photo de « croisé » prêt à en découdre avec les étrangers)

La vérité est que le nombre de membres fond comme neige au soleil. Il ne reste plus qu’une poignée de fidèles qui croit toujours en leur « Cause » diffuse: La Meute n’ayant jamais été capable d’identifier un seul « islamiste radical » au pays.

 

z5e sylvain-brouillette-la-meute

On peut voir sur toutes les images et sur les vidéos qu’aucun dialogue n’avait lieu avec la communauté chinoise présente : la plupart de ces derniers parlaient strictement mandarin et à peine l’anglais.

Lorsque la célèbre xénophobe Josée Rivard a tenté d’entamer une conversation avec l’un d’eux en expliquant son indignation contre les politiques gouvernementales, celui-ci rétorqua sèchement: « Good for you! ».

z6 Josée Rivard

Il faut dire que la deuxième cible préférée de Josée Rivard, dans ses envolées racistes, a souvent été les « Chinois » qu’elle accuse de soudoyer les Libéraux avec des cadeaux « cheap »: « Les Chinois s’en viennent s’installer au Québec, wouuuhouuu! Bien sûr, ils vous font des cadeaux de Dollorama! » (24 janvier).

***

Que l’extrême-droite essaie de nous faire croire qu’elle tisse des liens solides avec les communautés culturelles relève du vaudeville. Si elle ne sait plus quoi inventer pour augmenter son membership, c’est une excellente nouvelle!

Éric Duhaime et La Meute

Éric Duhaime est un fin connaisseur de La Meute.

Il s’avère un journaliste rigoureux qui observe le groupe raciste de l’intérieur, depuis aussi loin que sa fondation en novembre 2015. C’est pourquoi il est membre – en toute connaissance de cause – de leur page secrète afin de bien saisir leur idéologie dans les moindres détails.

z1b Éric duhaime membre

Rien qu’au mois de décembre dernier, il a invité deux fois le chef de La Meute – Sylvain « Maikan » Brouillette – pour bien s’assurer que ses milliers d’auditeurs aient l’heure juste sur la nature réelle du groupuscule.

 

Entrevue du 29 décembre

Duhaime commence ainsi l’entrevue: « On parle d’une scission au sein de La Meute, le groupe qui combat l’islam radical ». À plusieurs reprises, l’animateur insiste sur le bienfondé de cette lutte qui se concentre avec une précision chirurgicale sur l’« islam radical » uniquement.

Un peu plus loin, il s’inquiète par exemple de l’avenir de Maikan : « Est-ce que vous avez l’intention de militer contre l’islam radical à un autre niveau? ». Bin oui, pourquoi pas en politique tant qu’à y être?

Lors d’un passage particulièrement périlleux, Éric Duhaime se moque des personnes qui critiquent La Meute :

— « D’ailleurs j’me suis ramassé dans le trouble parce que j’étais membre de votre page privée, pis ça l’air que c’est bin dangereux là… »

Maikan — « C’est pas vraiment raciste, extrémiste de droite… »

Duhaime — « Islamophobe, etc., hahhhahaha! ». Rires jaunes de Duhaime, Maikan et Mme Ségal…

Ah oui, la co-animatrice de Duhaime, Myriam Ségal, est également une spécialiste ès La Meute, étant membre de leur page « Non aux produits Halal », ainsi que de leur groupe secret :

z1c Myriam ségal membre
(Ils peuvent bien rire jaune, car Maikan les comptabilise comme étant deux membres de La Meute à part entière)

L’animateur polémiste poursuit en demandant pourquoi La Meute ressent le besoin d’avoir une « page qui ne soit pas publique »? Qu’a-t-elle à cacher? Maikan répond : « Elle n’est pas vraiment secrète, il y a plusieurs journalistes qui sont dessus ». Duhaime en convient: « J’en suis »…

Bon, il admet qu’il est toujours là, mais est-il vraiment journaliste??

z2 caricature d'Alex Fatta

Conclusion : « Bon bin Sylvain Brouillette, j’imagine qu’on va sûrement se reparler en 2018 car j’ai l’impression que votre carrière de militant contre l’islam radical n’est pas terminée ».

 

La Meute n’a jamais rien fait contre l’islam radical

Si Duhaime et Ségal infiltrent La Meute depuis sa fondation, tels de véritables agents 007, ils auraient peut-être pu remarquer qu’à part paranoïer en gang, le groupe n’a jamais pu identifier ni stopper un seul « musulman radical » au Québec. La vaste majorité des publications ne servent qu’à alimenter l’islamophobie des participants.es.

z4 éric duhaime
(Duhaime à la pêche aux poissons radicaux)

Donnons un exemple récent, tiré du groupe secret.

Le 24 janvier, Maikan publia un statut visant le chef du NPD, Jagmeet Singh. Non seulement M. Singh n’est pas un « musulman radical », mais il n’est même pas musulman : il est sikh. Ce qui n’empêchera pas les Meutons de déverser leur fiel raciste contre lui :

z6a

 

Comme M. Singh porte le turban, Maikan lui reproche de ne pas pouvoir faire de la moto de manière sécuritaire. En fait, il ouvre le bal des commentaires en lui souhaitant un bel accident :

z6b

Avertissement, les remarques suivantes rivaliseront de violence :

z6de

z6ce

z6cef

D’autres commentaires seront carrément racistes et incongrues :

 

z7a

z7c

z7b

 

Qui sont les « radicaux » dans cette histoire-là?

La fondation de La Meute : grâce à l’«étincelle» Benhabib

La Meute a été fondée en octobre 2015, par des vétérans des Forces armées canadiennes.

Dans une entrevue réalisée en octobre dernier – peu après le putsch qu’il venait de subir – l’ex-chef Patrick Beaudry explique quelles influences idéologiques déterminantes avaient motivé les pères de La Meute à démarrer leur projet militant : Djemila Benhabib et Fatima Houda-Pepin.

z1c

L’animateur Stu Pitt (lui-même membre du groupe d’extrême-droite à cette époque) posait cette question sur l’événement fondateur de La Meute :

« Là tu m’as dit qu’au départ vous êtes allés voir une conférence de Mme Djemila Benhabib, ça a créé comme une espèce d’étincelle »

Beaudry confirme :

« Oui, oui, oui! Mme Benhabib et Mme Houda-Pepin, qui sont des icônes pour la défense de la laïcité, les sonneuses de cloche les plus probantes. (…) On a ces deux personnes-là très vivantes dans notre esprit. Mme Benhabib donne une conférence. On se ramasse là trois. Presque assis sur le stage. Première rangée. Et on écoute le propos de Mme Benhabib (…). Ça sonnait comme quelque chose de très intellectuel où elle voulait, elle, témoigner de sa propre expérience et influencer une intelligentsia politique, à son propos ».

z1b
(Patrick Beaudry s’était fait renversé de force par Sylvain « Maikan » Brouillette, en septembre)

Stu Pitt lui explique que l’approche de Benhabib est « intellectuelle », tandis que La Meute va poursuivre la même œuvre, mais auprès de « monsieur et madame tout le monde ». Il reprend: « Mais disons que c’est l’esprit de Mme Benhabib qui allume quelque chose, et on s’en va? »

Beaudry : « Oui, absolument! Et j’irais même jusqu’à dire que, suite à ça, lentement (…) ça amène une réorientation de La Meute. Ce que Mme Benhabib avait déjà compris, nous pas ».

Quand on se rend sur la page Facebook publique de La Meute, on peut d’ailleurs remarquer que le premier grand « événement » auquel ils se sont joints fut une manifestation en soutien à Djemila Benhabib, poursuivie alors pour diffamation par un établissement scolaire privé :

z2 ben La Meute1a

 

À l’été 2017, les Meutons l’admiraient toujours, allant jusqu’à garantir les services de sécurité de l’un de ses colloques, selon les dires de Stu Pitt et des dirigeants eux-mêmes :

z3 confirmation

Sur cette photo, on peut apercevoir les chefs meutons qui s’étaient mobilisés pour l’occasion :

conférence benhabib

 

D’autres influences

Durant l’entrevue avec Stu Pitt, Patrick Beaudry affirme que d’autres intellectuels ont aussi, par la suite, profondément inspiré La Meute.

z6 martineau mbc The Buddies

On peut penser tout à bord au grand sociologue identitaire Mathieu Bock-Côté, qui semble toujours écrire la même chronique pourfendant le « multiculturalisme », la perte de l’identité québécois et la menace « islamiste ».

Voici ce qu’en pense « Maikan », porte-parole de La Meute :

z6 mbc pareil comme la meute

Un autre visionnaire qui impressionne fortement La Meute est Richard Martineau, qui a la chance d’avoir une section consacrée à ses chroniques sur leur site web officiel.

z7 richard-martineau-burka

 

Rappelons que Martineau a été ajouté au groupe secret depuis aussi loin que novembre 2015. Il le sait. Il l’a admis en ondes, mais il y reste. Allez savoir pourquoi…

zmartineau-2

 

« Maikan » a également une haute opinion de Martineau. Il le considère être « un loup qui s’ignore », qui finira peut-être bien par « sortir du placard ».

Chose certaine, à chaque fois « qu’il ouvre la bouche », « il a exactement le même discours que La Meute » :

z7 Maikan Martineau ouvre la bouche

Le retour du Grand Chef « Maikan »

Sans tambour ni trompette, Sylvain « Maikan » Brouillette a repris le contrôle de La Meute au cours des derniers jours.

Il s’était retiré momentanément durant le temps des fêtes, alors qu’un ex-codirigeant – Éric Proulx – avait pris « en otage » toutes les pages Facebook de La Meute afin d’ « avoir la peau » de Maikan.

La situation s’est finalement stabilisée pour la modique somme de 883$. M. Proulx – isolé suite à une fronde menée par des dissidents qui l’accusaient de comportements inappropriés vis-à-vis les femmes – a mis fin à sa « prise d’otage » et Maikan a pu reprendre son poste le 31 décembre, juste avant le Nouvel an :

z2 retour de maikan par Gagné
C’est l’ex-policier de Québec, Jacques Gagné, qui a réintégré Maikan

 

Maikan et les « autochtones »

On ne sait trop ce qu’a consommé Sylvain Brouillette durant les fêtes, mais à son retour, il écrivit un communiqué officiel expliquant que tous les citoyens.nes nés au Québec sont des « autochtones » :

z3

Non content de déjà faire de l’appropriation culturelle en se donnant le nom de « Maikan », qui signifie « loup » en Innu-aimun, Brouillette s’auto-proclame autochtone :

z3b

La stratégie de M. Brouillette consiste à opposer les citoyens.nes nés en sol québécois aux immigrants.es, pour les contraindre à se plier aux valeurs et traditions des « de souche ». Cette attitude peut être rapprochée de la notion de « nativisme » chez les groupes d’extrême-droite européens :

« Le nativisme est un mouvement politique rencontré dans certains pays soumis à une nouvelle immigration et qui s’y opposent. La distinction est faite dans ces mouvements entre les personnes immigrantes et les personnes nées sur le territoire, parfois à l’échelle de plusieurs générations. Selon le politologue Jean-Yves Camus, le programme du Front national français tiendrait du « nativisme » ».

Pour ce qui est de la (re)définition du mot « autochtone » par Brouillette, elle ne tient pas la route. Comme le fait voir Wikipédia :z4

 

Réalisant qu’il s’était mis les pieds dans les plats, Brouillette a dû revenir sur ses propos :

z5

La polémique fit même réagir le chef mohawk Serge Simon, dans un article de The Gazette : « Ce ne sont que des déclarations stupides, ça ne menace en rien ma communauté ou moi, mais c’est incroyablement insultant! ».

 

Retour à la normale au Conseil

Suite à la crise du temps des fêtes, seul Éric Proulx (surnommé « Tit-loup Fourre-Tout ») a donc quitté la direction de La Meute.

Pour le remplacer, on a fait appel au Meuton d’origine belge, Robert « Katana » Quettier. Celui-ci ne se prend pas pour un autochtone, mais bien pour une sorte de « dernier samouraï » :

z6 quettier3

« Katana » Quettier peut être reconnu lors des manifs de La Meute par son imposante moustache :

z6 quettier1 - Copie

Bizarrement, il était administrateur et seul membre d’un groupe Facebook opposé à la soi-disant conspiration du vaccin H1N1…

z7

Enfin, j’aimerais souligner que sa promotion au rang de co-dirigeant fut accomplie par la seule femme parmi les chefs meutons, Mme Myriam Voyer :

z8 voyer quettier2 - Copie

Comme les Meutons sont très « féministes », ils l’ont confiné à de simples rôles administratifs de « secrétaire » au sein du Conseil, sans réel pouvoir décisionnel…

Cette Mme Voyer, quant à elle, ne se prend ni pour une autochtone, ni pour une samouraï, mais pour une authentique ange guerrière :

 

 

Dans les milieux d’extrême-droite, elle est surtout reconnue pour avoir fait ses armes en tant que co-administratrice de la page de « PEGIDA Québec » sur Facebook (aux côtés de Stéphane Asselin et Jean-François Asgard).

À cette époque, son pseudonyme était « Ange Veilleur De la Ville »:

z9 ange veilleur de la ville3 - Copiez9 ange veilleur de la ville1 - Copie

Quand on observe ses nombreux comptes, on peut effectivement remarquer qu’elle relayait des communiqués officiels et s’associaient à PEGIDA en 2015 :

z9 myriam voyer3 pegida4

z9 myriam voyer3 pegida2

z9 myriam voyer3 pegida4b

 

Si La Meute ne tolère pas les racistes, comment se fait-il qu’une ancienne haute militante de « PEGIDA Québec » fasse partie de sa direction?

Archive 2017 : Un dirigeant de La Meute croit que le Coran est «le livre du Diable»

**Je republie ici ce billet sur La Meute que j’avais écrit avant que je n’aie mon blogue wordpress. À noter que M. Grandmaison milite désormais dans le groupe de l’ancien chef de La Meute – Patrick Beaudry – qui s’était fait renverser par un putsch en septembre 2017.

L’été dernier, le chef de clan de La Meute en Abitibi-Témiscamingue caressait tout plein de beaux projets dont celui de faire le tour des écoles de la région pour promouvoir ses valeurs xénophobes.

Comme l’a formulé un journaliste de TVA, M. Jack « Crow » Grandmaison souhaite « aller dans les écoles afin d’inciter les jeunes à adhérer à l’idéologie de La Meute ».

z4 à tva

 

Quelles sont ces valeurs?

Sur sa page Facebook, il estime par exemple que le Coran serait ni plus ni moins que « le livre du Diable ». Fier de présenter un documentaire qui le prouve, il ajoute :   « ça fait longtemps que je le sais et vous? » (27 juin).

Dans une autre publication, il affirmait (avec sérieux) que Satan est l’un des noms d’Allah

z3 satan

Sa présence dans les écoles sera sûrement indispensable pour éduquer nos enfants. Il pourrait leur faire part d’une découverte archéologique stupéfiante qu’il partagea sur Facebook : un authentique démon (Néphilim) aurait été exhumé selon le très crédible média « Nouvel ordre mondial » (26 mars).

z2 nephilim

Grandmaison est persuadé qu’Allah appartient à cette espèce démoniaque et que ce sera le rôle de Meutons comme lui de se mettre au travers de son chemin: « Allah le néphilim est en marche depuis longtemps, là , bientôt, il va tomber, lui et tous les crétins qui le suivent.. ». Il y voit un combat de Jésus contre le Malin:

z2 laïcité de la meute
Laïcité version meutonne?

Je rappelle que M. Grandmaison a été le chef du Clan 08 de La Meute pendant 8 mois. C’est lui qui organisait les activités sur son territoire et veillait au recrutement. Ses statuts haineux envers l’islam sont innombrables:

z3b

Quand le journaliste lui a demandé si son groupe dérange, il rétorquait : « Tu peux remarquer que j’ai pas l’air d’un bandit ou d’un tueur? »…

Enfin, peu avant sa promotion comme « chef de Clan » le 29 janvier 2017, Jack « Crow » Grandmaison eut une réaction consternante face à la tuerie de la mosquée de Québec, il déclara: « Qui est l’audacieux tueur de musulmans? »

z4 Jackcrow2

Archive 2017 : « Onde de choc à Baie-Comeau: des musulmans auraient été aperçus à la sortie d’une pharmacie »

**Je republie ici ce billet sur La Meute que j’avais écrit en juillet 2017 (il avait été censuré par Facebook).

Vendredi matin le 28 juillet, Ricky V. se rendit à la pharmacie pour s’acheter des antidouleurs. Il venait de revêtir son plus élégant chandail de La Meute à grand-peine, en dépit de ses nombreuses côtes fracturées.

z2

Descendant de son pickup, deux individus mécontents ayant l’air de «musulmants» se mirent à l’enguirlander en le traitant de « racisme ». Sa réaction fut de les « envoyer chier », puis il s’engouffra dans la pharmacie où il y acheta ses médicaments.

Comble de malheur, les «musulmants» avait eu le temps de se reproduire en quelques minutes : «Quand je suis sorti, ils étaient toujours là mais tabarnak ils se sont multipliés! Ils  étaient rendus 5 les crisse de lâches ont fait venir 2 kids et une femme!».

Bon, il faudrait peut-être expliquer à Ricky V. que lorsqu’il y a une femme et des enfants, ça s’appelle une « famille » et non une milice. Il précisa plus tard qu’il s’agissait probablement de « touristes ». Puis étaient-ils vraiment musulmans?

Toujours est-il que son témoignage déchaîna des émotions des plus fulgurantes chez les «loups» de la Côte-Nord. Plusieurs regrettent qu’il ne les ait pas passés à tabac : «ça t’aurait pris une cagoule pour revenir les voir». Pierre-Alexandre D. : «Si vous en tapper un, assurez-vous qu’il n’y ait pas de témoin».

z2 conversation2

Une dénommée Kimberly abonde dans le même sens : «Eux nos femmes et nos enfants ils les violent» (elle reçoit 5 likes). Dominique M. : «Ils font des attouchements et des viols et ils vont même pas en prison».

C’est la consternation générale, la publication est partagée au moins 45 fois, que faisaient ces monstres à Baie-Comeau : «Ça se propage comme une épidémie» estime Sue, un autre ajoute : «Ces bâtards de sous-race, c’est comme la peste, y’en a partout.» Remy B. : « Trop peureux pour protéger leur pays, ils viennent foutre leur mar** dans notre pays» (11 likes).

z3

Tout ça pour une famille en face d’une pharmacie, dont on ne sait même pas s’ils étaient musulmans. L’histoire de Ricky V. avait-elle été inventée?

Pierrette S. y voit une déclaration de guerre : «Après ils accusent toujours les blancs pour ce QU’ILS FONT. ILS CHERCHENT LA GUERRE. CA VA PÉTER! » (6 likes). Un autre intervenant dépose une vidéo d’armes à feu pour les intéressés-es…

Pour conclure, j’aimerais préciser que j’ai bloqué des centaines de «loups» ces dernières semaines et il reste encore des milliers d’islamophobes comme ceux-ci qui continuent à fourmiller sur les réseaux sociaux. Un groupe comme La Meute est un excellent vecteur de haine, même pour les incidents les plus insignifiants…

Argent, sexe et mensonges dans La Meute

Depuis le 24 décembre, le plus important groupe d’extrême-droite au Québec se trouve totalement paralysé par un bras de fer opposant ses principaux leaders.

La crise tire son origine d’une fronde menée par des dissidents du Saguenay, qui en avaient marre de l’autoritarisme du potentat local, Éric Proulx.

Proulx venait (encore une fois) de démettre une femme de manière abusive – Marie-Josée Dufour, cheffe du clan régional – au grand dam des militants saguenéens. Le conjoint de Mme Dufour et ses alliés ont alors réclamé la tête d’Éric Proulx, pourtant l’un des trois dirigeants intouchables de La Meute.

z2a proulx isolé
(Éric Proulx, de plus en plus isolé)

Leurs griefs avaient pour axes principaux : (1) La gouvernance tyrannique d’Éric Proulx qui cause bien souvent le départ de leurs meilleurs éléments vers la Storm Alliance (2) Les dérives sexuelles de M. Proulx, surnommé par eux « Tit-Loup Fourre-Tout » (3) Ses frasques publiques répétées qui mettent constamment l’organisation dans l’embarras.

 

Éric Proulx largué par le Conseil

Visiblement, la fronde initiée le 14 décembre par le conjoint de Mme Dufour, mettant en cause les comportements inappropriés de M. Proulx, a plongé La Meute dans l’embarras. Des partisans de ce dernier ont lancé une campagne « Je suis Éric » pour le défendre, tandis que le grand chef Sylvain « Maikan » Brouillette écrivait un communiqué officiel condamnant les accusateurs de Proulx.

z3 je suis éric

Malgré cette levée de boucliers, tout a basculé au réveillon de Noël, lors d’une conversation privée entre les chefs meutons.

Selon les dires du co-dirigeant Stéphane Roch – au cours d’une conférence en direct – Éric Proulx aurait provoqué le chef Maikan en étant saoul et irrespectueux. Proulx exigeait que l’une de ses amies (Jo Caya) ait une importante promotion, ce qui lui fut refusé.

z3b Stéphane Roch
(Dans une vidéo en direct, Stéphane Roch démolit la crédibilité de Proulx)

Sous motif d’ « insubordination » Maikan aurait décidé de mettre Éric Proulx dehors. Le hic c’est que La Meute a toujours prétendu être démocratique, du moins au niveau de l’ « État-major », mais il devenait maintenant évident que Maikan est le vrai boss, puisqu’il peut virer qui bon lui semble…

Voir cette dure conversation où Maikan réplique à Proulx qu’il peut le pousser jusqu’au suicide s’il le veut :

 

z4a maikan une corde

 

 

La trahison d’Éric Proulx

Suite à leur discussion, pendant que Maikan dormait paisiblement, Proulx s’est vengé de la manière la plus radicale qui soit : il a pris le contrôle de toutes les pages Facebook de La Meute et a sacré Maikan et Stéphane Roch dehors…

Roch est encore sous le choc :

« Éric a pris en otage les 12 pages de commandement! (…) Tu ne peux pas prendre La Meute en otage! Le 25 dans la nuit à 3h46 du matin, il a envoyé un message privé à Manon Lacerte, un pv qu’il nous a envoyé lui-même pour nous narguer. Il voulait lui remettre les 20 300 membres de La Meute Publique! ».

Ce qu’explique M. Roch, c’est qu’Éric Proulx a contacté leurs ennemis jurés – Patrick Beaudry et sa conjointe Manon Lacerte – pour leur offrir de racheter La Meute. Patrick Beaudry est l’ancien chef qu’ils avaient eux-mêmes renversé par un putsch au mois de septembre.

Proulx leur a envoyé la preuve en guise de chantage :

z4b proulx vend la meute

Bon, en fin de compte il semble que la manœuvre de Proulx avait pour objectif de faire pression pour ravoir son argent, soit un gros 883.23$… Il a réussi à avoir son cash, mais conserve le contrôle de 10 des 12 pages.

Pour mesurer l’ampleur de la rage vengeresse de Stéphane Roch, voir cette réaction à chaud sur FB:

« Prendre en otage les 20 232 membres de La Meute publique + 12 pages FB d’opération et de commandement pour ensuite communiquer avec (nos ennemis) et vouloir leur vendre… Si nous étions dans un régime militaire dans quelque autre pays, le peloton d’exécution serait la solution ». Ouch!

 

On confirme les inconduites sexuelles de Proulx

Après l’avoir couvert pendant un an, Maikan et Stéphane Roch opèrent un virage à 180° et estiment désormais que Proulx était bel et bien une sorte de prédateur sexuel.

Dans sa vidéo en direct, M. Roch déclare qu’à de multiples reprises, Maikan et lui avaient sermonné Proulx pour ses écarts de conduite.

« Don’t fuck with the payroll (…). M. Proulx a tendance à prendre partenaire avec des membres qui sont dans La Meute, dans la Garde, dans l’état-major, (…) y’en a eu au moins une dizaine au total, pour ensuite les dumper. Est-ce un abus de pouvoir? Un abus d’autorité? Je crois que oui ».

Proulx, qui se dit célibataire, avait ainsi simultanément de nombreuses concubines parmi les Meutonnes, qu’il pouvait éjecter de La Meute dès qu’elles ne faisaient plus son affaire. Parfois il leur proposait des « trip à trois » avec une autre :

z5 trip à 3

Bref, il utilisait son pouvoir et son « prestige » pour s’offrir du bon temps, et Stéphane Roch juge que c’était abusif : « Y’a plusieurs femmes qui ont été blessées, qui ont été lésées par Éric Proulx. Il s’est servi de la « patte argentée » (symbole des dirigeants de La Meute) pour arriver à ses fins ».

 

Conclusion

Maikan et Stéphane Roch instrumentalisent aujourd’hui les comportements misogynes et abusifs d’Éric Proulx pour l’isoler, mais avaient pourtant passé toute l’année 2017 à nier le problème et à faire la sourde oreille lorsque des gens portaient plainte contre les agissements de Proulx.

z6 roch maikan
(Roch et Maikan lors d’une rencontre au sommet avec Storm Alliance)

Y a-t-il d’autres dirigeants de La Meute qui se payent ainsi du bon temps en profitant de leur pouvoir dans la « chaîne de commandement »? Comment le savoir, puisque l’organisation fonctionne comme une secte fermée où personne n’ose prendre la parole étant donné la « Cause » si chère pour laquelle tous les membres sont aveuglément dévoués…

Et de quelle Cause parle-t-on au juste? Voulez-vous bien me nommer un seul intégriste dangereux qui fut arrêté grâce à La Meute au cours des deux dernières années? Ont-ils produit le moindre document utile à la Sécurité publique en 26 mois d’existence?

À la vérité, tout ce que La Meute arrive à produire ce sont des intégristes anti-islam, prêts à commettre des actes haineux pour la Cause…

Un prédateur sexuel parmi les chefs de La Meute?

Tempête chez les xénophobes du Saguenay alors que de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer la misogynie sans borne du leader local, Éric Proulx.

Ce M. Proulx – deuxième plus haut dirigeant de La Meute – utilise sa position d’autorité afin de pousser des membres féminins à coucher avec lui, comme le déplore cet ancien responsable des services de sécurité :

z1b constantin il s'en prend aux jeunes fans

Le comportement machiste et abusif d’Éric Proulx est connu de longue date, mais semble avoir atteint un point de non-retour. La cheffe du Clan régional au Saguenay, Mme Marie-Josée Dufour, a quitté toutes ses fonctions dans les derniers jours :

z2 dufour
(Notez que la métaphore des « vagues » peut signifier les torts que pourraient entraîner des scandales sexuels pour l’image de La Meute)

Nous apprenons du même coup que de nombreux militants aguerris avaient laissé tomber La Meute au cours de l’année, pour les mêmes raisons. On surnomme d’ailleurs M. Proulx « Ti-loup Fourre-tout » :

z1c 6-7 témoins du tit loup fourre-tout

z1d will tit loup fourre tout

 

Un chef misogyne

Éric Proulx est l’un de ces chefs putschistes qui prirent le pouvoir en septembre dernier. Il multiplie les gaffes diverses, comme la fois où il fit un apparent salut nazi lors de la manif du 20 août, à Québec :

z3 proulx-salut-maladroit

 

Remarquons dans un premier temps que ses blagues et interventions sexistes sont monnaie courante sur les réseaux sociaux, comme l’exprime par exemple ce statut Facebook récent, où il rêve de voir les « migrantes » musulmanes se dévêtir :

z3a migrantes

Avant d’aller se coucher, il a aussi pris l’habitude de publier des images de « chaperon rouge » dénudée, autour de laquelle se tient un loup prédateur. En voici des exemples:

 

 

Nous verrons que sa mentalité sexiste tranche avec les prétentions pseudo-féministes de La Meute, qui assure vouloir se battre pour l’égalité homme-femme :

z3b proulx égalité homme femme

 

 

« Il gère avec sa bitte »

À l’origine de la crise actuelle se trouve un certain Sébastien Gagnon, militant saguenéen, qui se dit ulcéré par son potentat local et mène actuellement une campagne pour le faire démettre :

z5 audrey black sa bitte
(Une militante meutonne bien connue ajoute donc que « tout le monde le sait »)

Une autre militante abonde dans le même sens, ajoutant que la crise était entamée « bien avant » un épisode survenu avec une certaine « Nancy » :

z5b gagnon bitte et hurd

Les commentaires sur la page de M. Gagnon ne précisent pas toujours de quelle nature sont les allégations, mais il est clair que le chef Éric Proulx est accusé de traiter les femmes avec mépris, et l’on retrouve de nombreuses Meutonnes qui corroborent cette situation généralisée:

z5c gagnon s'en prendre à toutes les femmes

 

#MeToo

z6a proulx2

Une autre témoin du nom de « Ka » nous révèle que les « histoires choquantes » à propos d’Éric Proulx s’accumulent depuis fort longtemps, mais que les victimes ont décidé de se taire pour l’intérêt supérieur de La Meute :

z6b karen1 histoires choquantes

Cette « Ka » est particulièrement déterminée à faire tomber le dictateur misogyne qu’est Éric Proulx. Elle demande à ce que les victimes non-déclarées lui écrivent en privé, afin d’arriver à le déloger une bonne fois pour toutes :

z6c karen2 misogyne alpha

z7 kat baws les appuie

 

Maikan étouffe l’affaire

Comment se fait-il que le #2 de La Meute traite ainsi les femmes comme des objets, des êtres inférieurs, sans se voir rabrouer par les autres co-dirigeants? Cette question est posée par cet individu qui traite Proulx de « loque humaine » :

z8 steeve égalité homme femme

La vérité est que Sylvain « Maikan » Brouillette (#1 de l’organisation) connait les allégations depuis les tout débuts, mais étouffe volontairement chaque cas d’abus. D’après lui, les excuses suffisent de la part de M. Proulx et les victimes sont aussi coupables que lui :

« S’il était vraiment celui que vous l’accusez d’être, je l’aurais mis dehors moi-même, ça m’est même pas passé par l’esprit (…). J’ai pris le temps de faire mon enquête. (…) Elles étaient toutes des adultes vaccinées et consentantes et aucune d’elles ne s’est plainte de quoi que ce soit, à part des propos méprisants suite à leur rupture ».

Maikan discrédite ainsi les témoignages des victimes sur la base de leurs supposées déceptions amoureuses ou de « menaces de nouveaux chums qui prennent tout pour du cash ».

Dans ses termes racistes, un Meuton se demande pourquoi on tolère un comportement qu’ils attribuent habituellement aux méchants musulmans :

z9 boudreault comme un muzz

On pourrait reformuler la chose ainsi : La Meute prétend nous protéger d’une soi-disant invasion extérieure, mais qui nous protégera de La Meute?

 

(P.S.: dans mon titre, j’utilise « prédateur » au sens métaphorique du loup prédateur qui traque le Petit Chaperon rouge, comme dans les nombreux « posts » de Proulx).