Dans les dernières semaines, l’extrême-droite américaine s’était emballée au sujet d’une éventuelle « révolution Antifa » supposée survenir le samedi 4 novembre.

Férue de théories conspirationnistes, la fachosphère excelle dans l’art de monter en épingle un fait divers pour en faire un événement majeur, voire apocalyptique. Est-il possible de ramener à la raison un tel mode d’appréhension de la réalité?

L’homme derrière le dernier canular est Alex Jones, animateur du site web InfoWars.com, roi de la désinformation. On peut dire qu’InfoWars et Breitbart News sont les plus célèbres fabricateurs de «fakes news» et deux solides piliers de l’Alt-Right.

z2 alex jones

Alex Jones s’est donc mis à prédire une véritable « Guerre de sécession » d’une violence inouïe, qui devait se produire samedi le 4. Il y a certes bien de gens qui aimeraient voir l’administration Trump renversée, mais depuis quand une poignée de manifestants.es pourrait-elle venir à bout de la plus puissante armée mondiale? M. Jones a alors mis de l’avant le concept de «super-soldats antifascistes» :

z3 supersoldats

 

Au Québec

La panique s’était aussi emparée de conspirationnistes québécois tel Guy Boulianne (alias le Prince fou), fondateur du Mouvement républicain du Québec. Il est parvenu à convaincre quelques-uns de ses supporters qu’une sorte de cataclysme se préparait :

z4 boulianne

Selon Boulianne, les antifas allaient ainsi entrer dans nos maisons, saisir nos armes : «ce sera plus grand que tout ce que nous avons vu». Il accusa le New York Times d’être derrière ce coup d’État « communiste » :

z4a ny times

z4b Boulianne
Un film d’horreur se préparait?

 

L’Alt-Right peut-elle être contredite?

À vrai dire, ces gens ont l’imagination fertile car il ne s’est rien passé du tout. InfoWars a couvert l’événement en direct, qui se limitait à de petites manifs pacifiques de quelques dizaines de femmes et hommes arborant des pancartes en carton.

Le pseudo-journaliste dépêché sur place par InfoWars fut le jeune Owen Shroyer, troll professionnel narcissique et impoli, qui coupait la parole des interviewés en leur disant : «tu parles trop» :

z5

Visiblement gêné par leur prédiction erronée, les bonzes d’InfoWars se sont moqué des antifas et de Soros qui n’ont pas réussi leur révolution : « ANTIFA Uprising is a major FAIL for Soros ».

Comment Alex Jones et ses bigots peuvent-ils surmonter l’épreuve des faits à chaque fois? Simple : en générant toujours plus de fake news, venant supposément corroborer leurs fantasmagories.

Dimanche le 5, un terrible attentat au Texas fit 26 morts, dont plusieurs enfants. L’Alt-Right s’est précipité sur la nouvelle pour en détourner le sens. Il affirme que la tuerie serait l’acte d’antifas. Au Québec, Boulianne retransmit cette désinformation :

z6

C’est donc ça le gros coup que tramait les communistes? Eh bin non, les vrais médias démontreront qu’il n’y avait aucun rapport avec l’antifascisme.

Boulianne est un récidiviste. Il avait aussi pointé du doigt les antifas pour le massacre de Las Vegas, un mois plus tôt, pour faire mousser une pétition dont il est l’instigateur:

z6b Boulianne pétition las vegas

 

En conclusion, il peut sembler difficile de raisonner ce genre d’individus, préférant leurs fantasmes à la réalité. Mais il demeure indispensable de réfuter les fake news qu’ils cherchent à diffuser, leur propagande peut avoir des effets concrets.

On se doit de discréditer des types comme Boulianne, qui tentent ardemment de tisser des liens avec des médias et personnalités publiques capables de plus de rigueur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s