La plus importante manifestation d’extrême-droite de l’été est prévue le 27 juillet à Trois-Rivières.

date vague bleue 2e partie

L’homme derrière cet événement – Jonathan Héroux (alias John Hex) – a trouvé une recette gagnante pour attirer les familles autour de ce qui est ni plus ni moins qu’une organisation néofasciste : organiser l’événement plusieurs semaines d’avance, appeler cela « Vague bleue », comme s’il s’agissait d’un défilé souverainiste (alors que cela s’avère être une manif identitaire contre l’immigration et les minorités), puis faire miroiter de soi-disant spectacles « artistiques ».

Loin de promouvoir l’indépendance par des arguments positifs, les affiches de propagande ont notamment utilisé l’image d’une petite Syrienne pour nous faire accroire que le Québec serait envahi par l’islam :

z1 photo volée

 

Comment l’idée d’une « Vague bleue » a-t-elle démarrée?

Un groupuscule xénophobe du nom de « Gilets jaunes du Québec » s’est regroupé chaque samedi devant les locaux de TVA pendant plusieurs mois. Ils n’ont jamais pu rassembler plus d’une quinzaine de personnes :

z1b patriote4

Le noyau dur de ces « Gilets jaunes » était des proches de Pierre Dion, condamné récemment pour ses propos haineux :

z1bb

z1b dion4
(Desjardins à gauche, Dion à droite, avec verres fumés)

Dion avait déjà harcelé Trudeau avec sa clique de Gilets Jaunes :

z1bb trudeau

 

Les proches de Dion, Luc Desjardins et Michel Meunier (alias Mickey Myers) – au sein des Gilets Jaunes – sont aujourd’hui les principaux activistes de la Vague bleue :

z1c desjardins dion mayer
(Desjardins à gauche, Dion au centre, Meunier à droite)

Desjardins a même donné 1000$ à Dion pour ses frais juridiques:

z1d desjardins donne 1000

Soit dit en passant, Dion a déjà fait une vidéo plaidant que le terroriste Bissonnette serait un « condamné injuste », tandis que son acolyte Michel Meunier (Mickey Mike) a déjà fait l’apologie de terroristes anti-musulmans.

Ici il souhaite aux musulmans un nouveau massacre à la Bissonnette :

z1cc mickeymike-1

Ici il estime que durant le massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande, « justice a été rendue » (51 morts.es, 49 blessés.es) :

z1dd mickey mayer2

z1dd israel2

z1dd luc desjardins islamophobe

Il a aussi tenu plusieurs commentaires racistes à l’égards des Noirs (voir mon billet sur le sujet)

Puisque ces trois amigos (Dion, Desjardins et Meunier) sont de piètres organisateurs, c’est donc Jonathan Héroux (alias John Hex) qui a pris les choses en main, lui qui est également proche de Dion :

z1e

L’été passé, Hex avait mis sur pied une petite manif anti-immigration durant le G7, à La Malbaie :

z1f hex11

John Hex avait été l’homme derrière la première mouture de la Vague bleue le 4 mai dernier, comme par hasard, toujours devant les locaux de TVA.

Plutôt que d’être seulement 10-15 Gilets Jaunes marginaux, ils étaient tout d’un coup quelques centaines, qui se sont principalement déplacés pour soutenir le PL21 de la CAQ (interdiction des signes religieux) :

sacré

Le Canadian Anti-Hate Network remarque que ce fut la plus importante manif d’extrême-droite de l’année :

w1

Les architectes de la manif se servent donc d’un message vague – la préservation de l’identité québécoise – pour rallier des centaines de gens autour d’un agenda néofasciste.

 

Des racines chez la Storm Alliance

Jonathan Héroux – principal architecte du mouvement – a longtemps été un leader de Storm Alliance. Le voici parmi les leaders en 2018 :

z2a Exécutif de Storm Alliance

z2a SA_appui

Pas plus tard que ce mois-ci, il interagissait encore sur leur page publique en se décrivant implicitement comme un membre :

 

z2a artiss weolcomePuisque ce John Hex s’est fait prendre à menacer le personnel d’un café de Trois-Rivières, il laisse l’organisation officielle à Martine Tourigny, alias Tina Gauthier, qui elle-même affirme qu’elle « DÉTESTE LES MUSULMANS, TOUS » :

z2b Tina Gauthier islamophobe

Mme Tourigny se réclame du groupuscule haineux « La Horde / Les Gardiens du Québec ».

z2b tina

C’est sous cette bannière que son conjoint (Stéfane « Gizmaux » Gauthier, ex militant de La Meute) s’était entraîné en vue de la première Vague bleue :

z2c entraînement gizmaux

z2cc Gardiens du Québec Gizmaux

Ce même Gizmaux a récemment rejoint Storm Alliance, le 5 juillet :

z2e gizmaux gauthier

Ajoutons que Mickey Myers a également fait partie des Stormers :

z2f mickey1e

Idem pour la responsable des déplacements par autobus, Nadia Dumont :

z2i nadia1

Bref, de John Hex jusqu’aux responsables du transport, la « Vague bleue » compte une organisation ayant toujours entretenue des liens directs avec le groupe néofasciste Storm Alliance.

 

La vraie nature de la Vague bleue

Une première raison pour laquelle il faut se méfier de la Vague bleue est qu’on attire des familles à un projet qui se veut foncièrement xénophobe et méprisant envers les minorités. On normalise une idéologie haineuse dans la sphère publique et l’on recrute des gens possiblement modérés.

z1f manifestation-montreal-laicit

Un deuxième aspect est que ces événements permettent aux organisations radicales de se cristalliser autour d’happenings rassembleurs.

Les « Gardiens du Québec » deviennent ainsi une milice en pleine ascension, grâce à la Vague bleue. Montréal Antifasciste en a dressé le portrait :

z3a

Au nom des Gardiens du Québec, trois activistes enivrés par un « power trip » – John Hex, Luc Desjardins et Mickey Mike – ont menacé le café Frida à Trois-Rivières cette semaine, en alléguant faussement qu’il s’agissait d’un repère d’antifascistes :

z3aa

z3ab

z3bt

z3by

En plus des menaces, ils ont placardé l’immeuble de tracts de la Vague bleue, pour intimider les commerçants et le personnel :

z3bb

z3bv

Suite aux événements du Café Frida, le conseil municipal songe sérieusement à remettre en cause la Vague Bleue du 27 juillet :

z4

 

D’autres extrémistes

Deux autres milices avaient profité de la première vague bleue pour se raffermir. En voici la liste dressée par Montréal Antifasciste. Tout d’abord « Groupe Sécurité Patriote » (GSP) :

59183196_535132266891840_4958546426201112576_n

z5a total

Puis « Ragnarok Nordique Society » (RNS), menée par Rednek Fontaine :

z5b rednek

z5b

 

Conclusion

Cet happening constitue sans aucun doute une duperie savamment planifiée afin d’aider l’extrême-droite québécoise à s’organiser et prendre de l’ampleur.

D’une quinzaine de perdus devant TVA, on est passé à quelques centaines de marcheurs.ses. Leur objectif est de continuer sur leur lancée en attirant des milliers de gens, puis en répétant leur expérience en plusieurs endroits du Québec.

Les actions antiracistes permettent de freiner cet élan. La société québécoise, ouverte et progressiste, doit dire non aux groupes haineux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s