Dans les jours suivants l’annonce de la candidature d’Ève Torres, une énergique levée de bouclier s’est faite entendre, des grands médias jusqu’aux réseaux sociaux. Le Québec est-il prêt à accepter qu’une femme arborant le hijab puisse représenter une circonscription?

Tout d’abord, Mme Torres est légalement en droit de se présenter. Ce sera aux électeurs.trices de trancher, sur la base de leurs valeurs. À Ottawa, cinq députés fédéraux portent le turban, dont le ministre de la Défense nationale. Pensons aussi au chef du NPD, Jagmeet Singh, ou au chef de l’opposition à l’hôtel de ville de Montréal, Lionel Perez, qui porte la kippa de son côté.

Pourquoi est-ce Ève Torres en particulier qui suscite des angoisses, alors qu’elle n’est, pour l’instant, que candidate à l’investiture dans Mont-Royal–Outremont.

À mon avis, elle est la cible, d’une part, des groupes islamophobes qui veulent tout faire pour freiner la présence des femmes « voilées » dans l’espace public. Puis elle est également victime de la partisannerie anti-QS, comme s’il était vertueux pour la CAQ et le Parti québécois de fermer leurs portes aux personnes affichant des signes religieux (ce qui serait pourtant contraire à la loi).

Pour mettre en lumière la machine de répression médiatique contre Ève Torres, je proposerais d’y aller en ordre chronologique, du premier article de Point de bascule contre elle en octobre 2017, en passant par les chroniques du Journal de Montréal, jusqu’aux mensonges éhontés circulant copieusement sur les réseaux sociaux.

z2a Point de bascule

Les délires de Point de bascule

Point de bascule est un blogue québécois islamophobe, qui sévit depuis 2006 sur internet. L’homme derrière ce site est Marc Lebuis, qui a en quelque sorte importé le modèle de « Jihad Watch » qui existait aux États-Unis depuis 2003.

z2b1 Marc Lebuis

Le mode de fonctionnement de ces blogues est de présenter des faits ayant plus ou moins rapport les uns avec les autres, pour aboutir à des conclusions toujours catastrophistes.

Ainsi, tout être humain est lié à un.e musulman.e, qui sera lié à un réseau d’individus comptant au moins un « islamiste », ayant lui-même un ou des contacts, à l’étranger, soupçonné d’avoir des liens avec des groupes plus radicaux liés au djihadisme international. Autrement dit, nous sommes toutes et tous coupables par association.

À l’émission Enquête du 27 novembre 2014, Marc Lebuis s’est vu démasqué par toutes les informations complètement fausses qu’il alléguait. À chaque fois ses affirmations étaient contredites par l’épreuve des faits.

L’influence de Lebuis est toutefois réelle, de grands médias l’ont accueilli favorablement, notamment par l’entremise de Mario Dumont qui l’a reçu en entrevue, en tant qu’expert de l’islam radical.

z2b2
(Entrevue partagée sur Youtube par nul autre qu’Éric Duhaime)

Richard Martineau est aussi un fan, l’ayant reçu en entrevue et faisant des chroniques l’encensant. Par exemple celle-ci en 2010 :

z2b3

Lebuis était aussi considéré comme une référence incontournable sur la défunte Sun News, propriété de Québecor Média :

z2b4

Tout ça pour dire que Point de bascule est le site ayant diffamé Ève Torres une première fois en octobre 2017, parce qu’il apprenait qu’elle remplissait un mandat de « coordonnatrice aux affaires publiques » pour l’organisme CNMC / CAIR-Canada (Conseil national des musulmans canadiens). Cet organisme lutte notamment contre l’islamophobie, le racisme et les crimes haineux.

Point de bascule part en peur et va tout faire pour associer le CNMC au « Hamas » et au djihadisme international, alors qu’en réalité l’organisme est canadien, il évite le financement extérieur et est même une référence pour d’autres communautés – notamment juives –qui subissent également des crimes haineux.

Mentionnons d’ailleurs qu’Ève Torres, qui est une amie, m’a confirmé ne connaître aucun des imams évoqués dans l’article, par exemple un certain Sirraj Wahhaj qui serait un amoureux des « fusils mitrailleurs Uzi afin que les jeunes mènent le jihad dans les rues américaines » (!!!). L’article de Point de bascule ne mériterait rien d’autre qu’une poursuite en diffamation.

Comme Ève Torres n’est plus à l’emploi du CNMC depuis janvier, on s’attaque aussi à son passé d’animatrice radio, où elle aurait interviewé les imams Tariq Ramadan et Mahdi Tirkawi. Encore là, par association, Point de bascule y voit des liens lointains avec les Frères musulmans. On néglige tous les autres invités.es, souvent des militantes féministes, ou même une sœur franciscaine, Pierrette Bertrand ou l’excellente chroniqueuse Rima Elkoury.

Notons enfin que les calomnies de Point de bascule ont connu un regain de popularité dans les derniers jours. Marc Lebuis est même allé défendre son brûlot sur les ondes de CHOI Radio-X (émission de Dominic Maurais) :

 

 

 

La reprise de Point de bascule

Plusieurs citoyens apeurés par l’islam ont partagé l’article de Marc Lebuis dans la dernière semaine. Un média xénophobe plus influent l’a aussi relayé récemment, en en proposant une synthèse :

z3 Le Peuple

Le Peuple – Les vrais enjeux est un média émergent à surveiller. On y véhicule de vraies nouvelles à travers le prisme déformant d’une xénophobie décomplexée. Ces publications font le bonheur de l’extrême-droite identitaire, puisqu’elle offre un degré d’intolérance plus élevé que les médias de Québecor, tout en ayant les allures d’un vrai média de qualité.

L’homme derrière Le Peuple est Pascal Bergeron, dont 41 articles ont été retransmis sur Vigile.quebec (de Richard Le Hir). Son billet contre Ève Torres est donc paru le 10 avril et ne fait rien d’autre que résumer la bouette de Point de bascule. Il a ensuite republié son torchon sur le journal web Dixquatre.com, qui, à l’instar de Vigile.quebec, accueille à bras ouverts tous ses articles provenant du Peuple.

L’équipe de blogueurs de Dixquatre.com compte de nombreux idéologues conservateurs tels Pierre-Hugues Boisvenu et l’amoureux des armes à feu Guy Morin :

z3c collaborateurs de dixquatre.com

On y trouve une intéressante description de l’idéologue derrière Le Peuple, Pascal Bergeron :

z3d Le Peuple1 Pascal Bergeron

Bergeron a donc l’intention de mettre sur pied un média sérieux contre « les défis que doivent affronter les sociétés occidentales ». À lire les textes du Peuple, on comprend vite qu’on parle de l’islam et de l’immigration, phobies affectionnées par l’extrême-droite. Pascal Bergeron ambitionne-t-il de devenir une sorte d’Ezra Levant (père de The Rebel Media) à l’échelle québécoise?

 

Dans les grands médias

Les chroniqueurs du Journal de Montréal avoir été particulièrement traumatisés par la candidature d’Ève Torres, comme si le croque-mitaine venait de sonner à leur porte. J’en donnerai quelques exemples.

z4a Bombardier

Dans son billet « Notre sombre avenir », Denise Bombardier tremble devant les demandeurs d’asile qui se présentent à la frontière canadienne, ainsi qu’à la vue du « chef enturbanné du NPD » (Jagmeet Singh) et de la « candidate voilée » (Ève Torres). Elle y voit des « chocs annonciateurs  de notre inquiétant avenir ».

z4b

Mathieu Bock-Côté saute aussi, bien sûr, dans la mêlée, car Mme Torres ferait « la promotion active du multiculturalisme, une idéologie soutenant que la société d’accueil doit s’effacer pour accueillir la diversité ». Doit-on rappeler à MBC qu’elle représente Québec solidaire, un parti indépendantiste opposé au « multiculturalisme fédéraliste » qui nie le caractère distinct de la société québécoise? Pour MBC, la simple vue d’un hijab semble être un affront à l’identité québécoise de tradition chrétienne.

z4c

Parmi tous ces chroniqueurs qui ont critiqué Mme Torres, Lise Ravary avance les arguments qui se rapprochent le plus de Point de bascule. Elle souligne son passage au CNMC et relie ça gratuitement aux Frères musulmans, sans énoncer de preuves:

« Donc, Ève Torres. Ex-coordonnatrice aux affaires publiques pour le Conseil national des musulmans canadiens, un lobby islamiste sympathique aux Frères musulmans, mais peu sympathique au Québec, elle appartient à l’élite médiatique islamiste québécoise ».

Ravary poursuit son article en traînant tout aussi gratuitement dans la boue Haroun Bouazzi, candidat à l’investiture dans Maurice-Richard.

Trois jours plus tard, elle revient à l’assaut avec un titre franchement islamophobe, « Ras le bol de l’islam » :

z4d

 

Sur les réseaux sociaux

Au Huffington Post, la polémiste islamophobe Djemila Benhabib s’est également mise de la partie. Le titre et le sous-titre de son texte appelle déjà à la révolte contre Ève Torres, à la manière de Point de bascule.

z5a Benhabib

Benhabib traite Mme Torres de « lobbyiste au service de l’islam politique » et Québec solidaire de « parti islamo-gauche, faussement indépendantiste », sans autre forme de procès. Quelle rigueur!

Puis, subtilement, au lieu de citer directement Marc Lebuis, elle s’en remet à la parole de sa  camarade anti-islam, Louise Mailloux : « Comme le rappelle la militante laïque, Louise Mailloux, ses faits d’armes en qualité de lobbyiste sont nombreux. Elle a œuvré comme coordonnatrice aux affaires publiques pour le Conseil national musulman canadien (CNMC) ».

Benhabib a beau ouvrir les guillemets, elle n’indique nulle part d’où viennent ces mots de Mme Mailloux…

Venons-en finalement aux médias sociaux, qui abritent leurs propres relais de propagande. Il y a par exemple un citoyen engagé – contre l’islam et la gauche – nommé Guy Guay. Il présente un statut adjoignant Ève Torres à Jaggi Singh, pour conclure qu’ils appartiennent tous deux à « LA PESTE BRUNE DU QUÉBEC ». Ce statut fut partagé plus de 1120 fois!

z6a Guy Guay
(Remarquons le lien vers Point de bascule qui donne supposément de la profondeur à ces accusations)

Nombre de commentaires trash et violents s’en sont suivis, en voici quelques-uns au hasard (trigger warning):

z6a2 50 000 islamistes et viols

Une dame, pas raciste du tout, affirme que les Arabes aiment les pots-de-vin:

z6a3les arabes

 

z6a33 morts aux rats3

Il y a le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, jamais loin des conversations islamophobes, qui est intervenu pour défendre Guy Guay suite à un quiproquo:

z6a5 boisvenu1

z6a5 morts aux rats2

z6a21 terroriste4

Comment est-ce possible de rejoindre des milliers de gens donnant du crédit à pareilles absurdités? L’islamophobie ambiante? De grands médias cultivant cette phobie? Et la partisanerie anti-QS? Ajoutons qu’il existe également des relais facilitant de la portée de ces publications. Par exemple la page Facebook « Réveillons-nous Québécois », ayant un bassin de plus de 27 000 abonnés.es.

z6c Réveillons-nous Québécois

Le statut de Guy Guay a été mis en ligne sur cette page, accélérant des centaines de partages supplémentaires. Bien entendu, cette page retransmet des tonnes de publications du média Le Peuple et les capsules vidéos de leaders d’extrême-droite comme Dave Treggett (ex-chef de Storm Alliance).

Le gourou derrière « Réveillons-nous Québécois » est un certain François, qui raffole lui-même des égo-vidéos :

z7 François de Réveillons-nous québécois

Petite surprise pour Guy Guay et les quelque 1130 personnes à avoir poussé des hauts cris contre Ève Torres en partageant le statut haineux: ce n’est même pas elle sur la photo! Faut croire que pour les islamophobes, toutes les « femmes voilées » sont du pareil au même…

Ceci dit, il existe une autre photo d’elle aux côtés de Jaggi Singh, qu’elle avait croisé lors d’un festival Hoodstock à Montréal-Nord. Ça n’implique rien, à part qu’elle était à l’événement pour soutenir l’antiracisme.

 

Conclusion

J’espère avoir donné un bon aperçu de comment ces différents réseaux peuvent passer une personne à la moulinette en la harcelant et en s’en prenant de manière ignominieuse à sa réputation. Même le chef péquiste Jean-François Lisée, sur LCN, a sommé la candidate à s’expliquer sur le port de signes religieux dans la fonction publique…

La route sera ardue, mais bon courage à Ève Torres pour la suite des choses!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s